Nouveau
Image
13078577.jpg

Moi, petite entreprise

15/02/2017

Résumé

« Faire de la France un pays d’entrepreneurs ». Tel a été l’un des objectifs des politiques menées ces dernières années, dont le point d’orgue est le régime d’auto-entrepreneur, mis en place en 2008, qui a suscité depuis plus d’un million d’inscriptions.
Le modèle du « tous auto-entrepreneurs » est ici exploré, depuis sa fabrication dans les ministères jusqu’au foyer des auto-entrepreneurs eux-mêmes. L’analyse fait ressortir l’origine libérale de ce type de politiques, mises en place par des adversaires au modèle salarial et à son système de protection sociale. Elle montre aussi que la promotion de l’auto-entrepreneuriat séduit plus largement, notamment car elle se présente au service des exclus qui veulent s’en sortir et qu’elle permet une autonomie parfois recherchée. Enfin, elle met en lumière la fragilité des auto-entrepreneurs, puisque 90 % d’entre eux gagnent moins que le SMIC et que tous perdent les acquis sociaux du salariat dans une société en voie d’ubérisation.

EAN
9782130785774
Nombre de Pages
352
Hauteur
19
Largeur
12.5
Poids version papier
346

Première partie – Origine et logique politiques du régime de l’auto-entrepreneuriat

Chapitre 1 – Du « tous salariés » au « tous entrepreneurs » ? L’histoire d’une mesure libérale devenue consensuelle (1976-2008)

Chapitre 2 – La naissance d’une loi : de la simplification entrepreneuriale à une politique sociale ?

Chapitre 3 – Après le vote, entre extensions, contre-attaques et continuité

Deuxième partie – Les auto-entrepreneurs, des indépendants sous contraintes

Chapitre 4 – Des auto-entrepreneurs pas si autonomes

Chapitre 5 – Sortir du salariat, mais compter sur le salariat. Modes d’entrée et conditions de possibilité de la petite indépendance

Chapitre 6 – Libéraliser la société par le bas ?

Conclusion – L’avenir entre libéralisation et résistances

19,00 €
Disponible

Lire un extrait

Nos recommandations

Image
13082096.jpg

Opinion publique et crise de la démocratie

Opinion publique et crise de la démocratie

« L’opinion publique est la reine du monde », disait Pascal. Depuis quand ? De la Révolution à la crise de nos démocraties, quel est son rôle ? Elle intervient sous mille formes en perpétuelle mutation, journaux, médias, réseaux sociaux. On l’ausculte par sondages.

Image
13035973.jpg

La social-démocratie ou le compromis

La social-démocratie ou le compromis

Image
13082515.jpg

Le monde vu de Moscou

Le monde vu de Moscou

Étendue de la Baltique à l’océan Pacifique, voisine de l’Europe, du Grand Moyen-Orient et de la Chine, la Russie incarne « l’Eurasie ». Ce concept désormais central dans le discours géopolitique du Kremlin a une fonction polémologique.

Image
13082907.jpg

La fabrique des émotions

La fabrique des émotions

Nos émotions gouvernent au côté de la raison notre manière de percevoir le monde qui nous entoure, de nous y situer et d’agir.

Image
13083357.jpg

Anthologie végane

Anthologie végane

Le véganisme ? Une mode passagère, selon ses contempteurs. Voire un symptôme inquiétant de la décadence de notre société, qui semble accorder désormais aux poules ou aux vaches la même valeur qu’aux êtres humains.

Image
13083291.jpg

Le commun de la liberté

Le commun de la liberté

Remontant aux prémisses fondamentales de la théorie kantienne du droit, ce livre établit que le droit de propriété privée, loin d’être pour Kant un droit formel, dont l’effectivité pour chacun serait contingente, est au contraire la condition universelle de la liberté concrète : tout être h

Iconographie et littérature

Iconographie et littérature

Image
13083254.jpg

Guerre et écologie

Guerre et écologie

Alors que la question écologique gagne en importance dans le débat public et que le dérèglement climatique est amené à impacter durablement les équilibres mondiaux, cet ouvrage s’intéresse à la prise en compte des enjeux environnementaux et climatiques dans un secteur jusque-là peu étudié dans la