Nouveau
Image
13061933.jpg

Justifier l'ordre social

25/09/2013

Résumé

L’objectif de cet ouvrage est de partir du cas-limite de la caste, l’une des formes d’assignation statutaire les plus rigides au monde, pour penser la façon dont s’opère la justification et la légitimation d’un ordre social inégalitaire. Rejetant l’hypothèse selon la laquelle la caste constituerait un phénomène incomparable car propre à l’Inde, cet ouvrage défend au contraire l’idée que l’exemple de la caste constitue un précieux embrayeur d’intelligibilité pour penser la façon dont s’opère, dans les sociétés modernes, la distribution inégale des statuts sociaux. Il est ainsi possible de retrouver des mécanismes similaires à ceux de la caste dans la façon dont fonctionnent les assignations statutaires sur la base de la race, de la classe ou du genre. Cet ouvrage offre également au lecteur les outils nécessaires pour comprendre comment fonctionne réellement la caste, cette institution souvent méconnue, dans la société indienne contemporaine.

EAN
9782130619338
Nombre de Pages
112
Hauteur
19
Largeur
12.5
Poids version papier
119

Introduction : Partir de la caste pour penser les assignations statutaires, par Christophe Jaffrelot

Caste et ordre social en Inde contemporaine, par Zoé Headley

Peut-on comparer race et caste ?, par Roland Lardinois

Le racisme de classe en Grande-Bretagne, par Ismaïl Ferhat

Le deuxième sexe au premier rang, par Catherine Achin

Les voies subjectives de la domination, par Marie Duru-Bellat

Le rêve américain et l’idéologie méritocratique, Marie Duru-Bellat

Postface : Les sociodicées ou la justification des privilèges, par Jules Naudet

Bibliographie

  
8,50 €
Disponible

Nos recommandations

Image
13082441.jpg

Face aux attentats

Face aux attentats

Comment réagissons-nous aux attentats ? Quelles répercussions ont-ils dans notre société ? Renforcent-ils la cohésion ou attisent-ils les tensions ? Confortent-ils le pouvoir en place ou font-ils le jeu de l’extrême droite ?

Image
13080085.jpg

Communautarisme ?

Communautarisme ?

N’est pas communautariste qui croit. Cette notion renvoie à la fois à des formes d’entre-soi supposés et des revendications collectives qualifiées de particularistes ou séparatistes.

Image
13062065.jpg

Pour une histoire-monde

Pour une histoire-monde

Comment, à l’âge de la mondialisation, écrire une histoire ouverte sur le monde, sur ses échanges, ses circulations et ses rencontres ? Le projet, certes ancien, a fait l’objet de profonds renouvellements au cours des dernières années.
Image
13082443.jpg

L'université pour quoi faire ?

L'université pour quoi faire ?

L’Université́ est un thème peu présent dans le débat d’idées en France. Les médias peuvent consacrer des pages entières ou des longs reportages TV à la réforme de l’ENA ou aux conventions ZEP de Sciences-Po Paris.

Image
13062965.jpg

Le genre, théories et controverses

Le genre, théories et controverses

L’expression « études sur le genre » s’est diffusée au cours des dernières années en France pour désigner un champ de recherche qui s’est autonomisé dans le monde académique depuis une quarantaine d’années, et qui prend pour objet les rapports sociaux entre les sexes.
Image
13073090.jpg

Les frontières mondialisées

Les frontières mondialisées

La question des frontières est d’une actualité souvent brûlante, qu’il s’agisse des pourtours de l’Europe, de la mise sous observation de zones transfrontalières perçues comme dangereuses, du contrôle des migrants ou de l’érection de murs. Il apparaît alors crucial d’étudier les processus contempora
Image
13082442.jpg

Philanthropes en démocratie

Philanthropes en démocratie

À l’heure où la philanthropie se trouve au centre de nombreuses actualités – comme l’élan de générosité qui a suivi l’incendie de Notre-Dame ou la levée de fonds pour lutter contre la pandémie de Covid-19 – se pose la question du rôle que celle-ci peut jouer face aux multiples crises que nos démo

Image
13073639.jpg

Manger autrement

Manger autrement

Il est entendu que nous mangeons mal. Trop gras, trop sucré, trop carné, trop lacté, trop debout, trop seul, trop vite, trop souvent, trop tard dans la nuit, sans mâcher, sans savourer, sans besoin, sans envie.