histoire du droit pénal en Europe - Renée Martinage - Que sais-je ? - Format Physique et Numérique | PUF  

histoire du droit pénal en Europe

histoire du droit pénal en Europe
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/11/1998
9,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Contribution à la réflexion sur la criminalité et la répression pénale à l'échelle européenne.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
128
Code ISBN: 
978-2-13-049413-3
Numéro de tome: 
3401
Numéro d'édition: 
1
Format
11.5 x 17.6 cm

Sommaire

Table des matières: 

  Introduction

  Chapitre I — Le droit pénal en Europe de la fin du Moyen Age au XVIIIe siècle

    I. Le déclin de la justice pénale médiévale aux XIVe et XVe siècles : 1. Les sources du droit pénal européen : le crépuscule du droit coutumier ; 2. Le châtiment des crimes : le primat de l’ordre politique chrétien ; 3. Le déclin des transactions privées et la montée de la répression publique — II. Le passage de la justice médiévale à la justice criminelle classique aux XVIe et XVIIe siècles : 1. L’essor de la législation et de la doctrine ; 2. L’ordre politico-religieux en crise ; 3. La rigueur des peines.

  Chapitre II — Les origines de la réforme du droit pénal an Europe au XVIIIe siècle

    I. La remise en question du droit pénal : 1. Le mouvement des Lumières et le droit pénal ; 2. Une législation plus clémente et parfois codificatrice ; 3. Une jurisprudence moins sévère, mais contrastée — II. Le droit pénal de la Révolution française, son inspiration et son influence européennes : Les principes directeurs du droit pénal ; 2. Les innovations des Constituants en matière de répression.

  Chapitre III — Naissance du droit pénal moderne au XIXe siècle

    I. L’ère des codes : 1. Les codes sévères du début du XIXe siècle ; 2. Les codes classiques du milieu du XIXe siècle ; 3. L’effervescence codificatrice de la fin du siècle — II. L’érosion de la peine : 1. Le déclin de la peine de mort et des supplices ; 2. La prison déjà en question ; 3. Les débuts de l’individualisation de la peine — III. Criminalisation et décriminalisation : La protection renforcée des enfants ; 2. Un libéralisme relatif.

  Conclusion

  Bibliographie

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Renée MARTINAGE, Professeur des Universités, enseigne à l'Université de Lille II.

Avis et commentaires