Vulnérabilité. Pour une philosophie du soin - Jean-Philippe Pierron - Nature humaine (la) - Format Physique et Numérique | PUF  

Vulnérabilité. Pour une philosophie du soin

Image: 
Vulnérabilité. Pour une philosophie du soin
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
06/10/2010
15,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Comment soigne-t-on aujourd’hui les personnes malades ? Ces dernières années, la médecine a fait des progrès énormes. Les soins que l’on apporte aux patients sont de plus en plus savants et techniques. Peut-on pour autant rabattre l’épreuve de ceux qui souffrent à une simple série de « signes cliniques », seuls censés être objectifs, neutres et rationnels ? Quelle est la place du malade au sein de l’hôpital ?
En analysant des situations délicates et complexes (cancer, fin de vie…), Jean-Philippe Pierron s’interroge sur la signification des soins que la médecine offre aux personnes qui souffrent. L’homme malade a besoin d’être reconnu et cette reconnaissance exige du temps. Prendre soin de lui, le soigner, c’est l’accompagner au quotidien : c’est donc et tout d’abord prendre en compte l’extrême vulnérabilité dans laquelle nous plonge la maladie.


 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
216
Code ISBN: 
978-2-13-058109-3
Numéro d'édition: 
1
Format
13 x 20 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction

Chapitre premier. — Le geste soignant
Soigner, un parcours de la reconnaissance
La professionnalisation du soin
Prendre soin : le cœur du métier
La raison soignante : expertise systématique ou compétence systémique ?

Chapitre II. — La sécularisation du soin
Santé et salut
La santé et le creuset cartésien
Santé et sécularisation
Du silence des organes au bien-être
De l’hôtel-Dieu à l’hôpital

Chapitre III. — Le soin et la symbolique du mal
Identifiant médical et identité culturelle
La maladie et la symbolique du mal
Un exemple : l’imaginaire du cancer
Se comprendre comme malade devant le symbole

Chapitre IV. — Le soin : dignité et intimité
Les dignités, l’homme digne et l’indignation
Du principe à l’action
Le corps soigné : intimité et pudeur
Corps malade et corps du malade
La chambre d’hôpital

Chapitre V. — Le soin face à la souffrance
L’homme souffrant
Douleur, souffrance et langage
Souffrance et herméneutique de soi
Soin, laïcité et spiritualité

Chapitre VI. — Soigner : accompagner la vie ?
Phénoménologie de l’accompagnement
Une nouvelle scène du mourir ?
La médicalisation de la fin de vie

Chapitre VII. — Le dernier soin
Qu’est-ce qu’un cadavre ?
Déchet, charogne et cadavre
Le cadavre : figure et défiguration
Le geste de sépulture

Conclusion


  

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Jean-Philippe Pierron est agrégé et docteur en philosophie. Il enseigne la philosophie morale et l’éthique appliquée à l’Université Jean Moulin - Lyon III. Il est notamment l’auteur de : On ne choisit pas ses parents. Comment penser l’adoption et la filiation ? (Seuil, 2003), Le passage de témoin. Une philosophie du témoignage (Le Cerf, 2006), Le climat familial. Une poétique de la famille (Le Cerf, 2009) et Faut-il donner un sens à la vie ? (Milan, 2009).


 

Avis et commentaires