Une histoire personnelle de Rome - Stéphane Benoist - Une histoire personnelle de ... - Format Physique et Numérique | PUF  

Une histoire personnelle de Rome

Image
Une histoire personnelle de Rome
Une histoire personnelle de Rome
Sous-titre: 
Des origines au VIe siècle de notre ère
Auteur: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
19/10/2016
19,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Comment une petite cité du Latium a-t-elle pu devenir souveraine du monde méditerranéen ? C’est avec une approche renouvelée de 1 400 ans d’histoire que sont données ici les raisons d’un succès. Au-delà du thème romantique de la décadence et de la chute des empires s’élabore un récit appelant quelques réflexions bienvenues pour notre monde contemporain en proie aux doutes.
L’histoire des institutions de la Cité-État de Rome, celle de la constitution de son empire territorial, le destin d’une citoyenneté et d’un droit largement diffusés au cours de l’histoire «  européenne », les rapports entre les dieux et les hommes sont autant de destins partagés qui participent d’une aventure humaine commune, de part et d’autre des rivages de la Méditerranée.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
296
Code ISBN: 
978-2-13-061784-6
Numéro d'édition: 
1
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction générale
Une cité et un Empire
Une cité au destin exceptionnel

Première partie – Aux origines de Rome : récits de fondations (VIIIe – Ve siècles avant notre ère)
Introduction

Chapitre 1 – Rome avant Rome
Les données de l’archéologie
Naissance d’une cité
Les rites de fondation
Les premiers rois
Une royauté élective

Chapitre 2 – La cité archaïque royale et ses voisins
Rome, les Latins et les Étrusques
La royauté étrusque et le développement de la cité
La chute de Tarquin le Superbe et la genèse d’une cité-État
La Res publica des origines

Chapitre 3 – De la République à l’Empire
Écrire sur la Rome des origines
L’espace urbain aux origines de la cité : temps et commémorations

Deuxième partie – Rome, une Res publica conquérante (IVe-IIe siècle av. notre ère)
Introduction
De la nature de l’impérialisme romain
Écrire en grec l’histoire de Rome

Chapitre 1 – Les institutions d’une République oligarchique
Entre imperium et potestas
La gestion des magistratures
Le Sénat et le peuple
L’équilibre des pouvoirs
Une constitution « mixte » : la lecture de Polybe

Chapitre 2 – Le pré-carré italien et la constitution d’un Imperium Romanum
Rome et le monde (l’orbis terrarum)
l’Italie, l’Occident et l’Orient
La conquête des premières provinces romaines
Vers une République « impériale »

Chapitre 3 – Les conséquences d’une politique impériale
La délicate gestion de l’empire méditerranéen et ses conséquences
La crise de la République

Troisième partie : Rome, une République « impériale » en mutation (Ier s. av.-Ier s. de notre ère)
Introduction
Une res publica entre république et monarchie
L’histoire d’un siècle de mutations avec avec Appien, Tacite et Suétone

Chapitre 1 – Des guerres civiles au principat d’Auguste
Les imperatores, la conduite des armées et les conséquences des conquêtes
Le blocage des institutions romaines : les premiers imperatores
Le blocage des institutions romaines : César

Chapitre 2 – Le fonctionnement de la cité impériale, entre République et Empire
Les « Choses accomplies par le divin Auguste »
Les réformes augustéennes à Rome
Les réformes augustéennes dans les provinces

Chapitre 3 – Une République « impériale » en mutation d’Auguste aux Flaviens
Deux familles aux pouvoirs
Figures d’empire, identités plurielles et citoyenneté unique
Le monde romain et ses métamorphoses

Quatrième partie – Une cité, capitale d’un empire méditerranéen (IIe – IIIe siècles de notre ère)
Introduction
De l’apogée à la chute, un Empire en question
Le problème des sources pour les IIe et IIIe siècles

Chapitre 1 – Un modèle urbain à l’épreuve de l’Empire
« Partout des habitations, partout des peuples, partout des cités, partout la vie » (Tertullien)
Approche économique de l’Empire
Grandeur et fragilité de l’Empire

Chapitre 2 – Le statut des hommes et des communautés
Extension de la citoyenneté romaine : la preuve par les noms
Diffusion universelle de la citoyenneté : Caracalla
Cités stipendiaires, cités libres et cités fédérées
Le cursus honorum des cités de l’Empire
Partout, les lois communes des Romains

Chapitre 3 – Une figure impériale omniprésente, en un monde en proie au doute
Des Antonins aux Sévères, un siècle d’approfondissement du modèle impérial
Au IIIe siècle, les empereurs face aux malheurs des temps
De l’empire conquérant à l’empire assiégé, l’Éternité et un jour…

Cinquième partie : Roma Aeterna (la Rome éternelle). Derniers feux occidentaux, renaissance orientale (IVe – VIe siècle de notre ère)
Introduction
D’un empire, l’autre
Le témoignage du Code Théodosien
De l’antique Rome à la nouvelle Rome, Constantinople
De l’Antiquité tardive au Haut Moyen Âge : l’état des sources

Chapitre 1 – De la Tétrarchie à l’empire des Théodose
L’empire, de l’unité à la dualité
Discontinuités impériales
Un Empire en voie de christianisation
Société et culture d’un Empire en voie de christianisation

Chapitre 2 – Figures d’empire et barbaricum
L’empire et les autres : Alamans, Goths et Vandales
Fallait-il intégrer les Barbares ?
Le prince, l’évêque et la Cité de Dieu

Chapitre 3 – Des Royaumes barbares à l’Empire de Byzance
Le destin « romain » aux Ve et VIe siècles de notre ère
La « nouvelle Rome » et ses rêves de reconquête : Justinien et l’Empire byzantin

Conclusion générale. Penser Rome pour notre monde contemporain

Chronologie
Index
Bibliographie

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Stéphane Benoist est professeur d’histoire romaine à l’université de Lille 3, où il dirige le laboratoire HALMA (Histoire, archéologie, littérature des mondes anciens). Il est également secrétaire général de la Revue historique et auteur, entre autres, de Rome, le prince et la Cité (Puf, « Nœud gordien », 2005).