Travail et communication - Philippe Zarifian - Sociologie d'aujourd'hui - Format Physique et Numérique | PUF  

Travail et communication

Travail et communication
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/10/1998
10,65 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Caractéristiques

Nombre de pages: 
224
Code ISBN: 
978-2-13-047357-2
Numéro d'édition: 
2
Format
13.5 x 21.5 cm

Sommaire

Table des matières: 

PRÉSENTATION, 9

CHAPITRE 1. — Coopération, compétence et communication dans le travail, 11

  1. L’émergence du paradigme de la coopération, 11

  2. La coopération comme intercompréhension, 15

  3. De la coopération au modèle de la compétence : une seule et unique question, 19

  4. La coopération et la compétence face aux systèmes de gestion économique des entreprises, 21

CHAPITRE 2. — L’accès au langage dans l’organisation industrielle, 27

  1. L’accès au langage : qui parle dans/sur l’organisation industrielle ?, 27

  2. Sujet de l’énoncé, sujet de l’énonciation : le sujé clivé, 38

  3. Temps chronique, temps discursif, temps subjectif, 49

    3 . 1. Le temps chronique subjectif, 49

    3 . 2. Le temps chronique social et son traitement intersubjectif, 51

    3 . 3. Le temps intersubjectif et le temps subjectif : un lien complexe, 54

    3 . 4. Le temps discursif, 56

    3 . 5. Le temps personnel et le temps social, 63

  4. L’ouverture au langage ?, 65

CHAPITRE 3. — La communication à l’épreuve des nouvelles organisations du travail, 69

  1. Les objectifs de la nouvelle organisation, 70

  2. Les caractéristiques de la nouvelle organisation et les formes de communication, 74

    2 . 1. La coopération AM/Pilotes, pivot de l’organisation, 74

    2 . 2. La fonction de pilote : enviée et appréciée, mais difficile, 78

    2 . 3. La fonction d’AM exploitation : particulièrement riche mais exigeante, 81

    2 . 4. Une prise en charge de l’outil technique par la fabrication, avec le rôle charnière et ambigu du MM, 86

    2 . 5. Le conducteur de zone : un travail enrichi, mais la difficile émergence d’un vrai métier, 89

    2 . 6. Un effort de formation tout à fait important, consenti et encouragé par la direction et réalisé par les salariés, 93

  3. Les problèmes actuels et les perspectives d’amélioration, 95

    3 . 1. Les dérives sur la qualité : l’indice d’un vrai problème, 96

    3 . 2. Les problèmes de maintenance, 102

    3 . 3. De l’information à la communication, 111

CHAPITRE 4. — La compréhension réciproque et la communication dans le travail, 115

  1. Sur la rationalité de l’agir communicationnel, 116

    1 . 1. L’agir orienté vers le succès face à l’agir orienté vers l’intercompréhension : les définitions données par Habermas, 117

    1 . 2. Les limites d’une proposition d’inspiration libérale, 122

    1 . 3. La portée de l’agir communicationnel dans l’organisation productive et son couplage avec la rationalité en finalité, 128

  2. Le succès pratique retourné en transformation sociale, 136

CHAPITRE 5. — Communication et communauté, 141

  1. Le concept de communauté : l’apport de Max Weber, 142

    1 . 1. Communauté et société : de Tönnies à Weber, le discrédit porté au concept de communauté, 145

    1 . 2. Pour une réhabilitation du concept de communauté, 148

      1 . 2 . 1. L’activité communautaire, 148 ; 1 . 2 . 2. L’activité communautaire en entente, 152 ; 1 . 2 . 3. L’activité sociétaire, 154 ; 1 . 2 . 4. L’institution, 157.

    1 . 3. Fondements du concept de communauté, 160

  2. Communauté et communication : quelques propositions, 164

    2 . 1. A la recherche de nouvelles évidences culturelles, 164

    2 . 2. A la recherche d’une nouvelle communauté, 172

CHAPITRE 6. — Communiquer et gérer, 179

  1. Les questions posées aux formes sociales de gestion, 179

    1 . 1. La décentralisation de la prise de décision, 180

    1 . 2. L’établissement d’une coopération horizontale, 182

    1 . 3. La mise en relation entre coûts et valeur, 183

    1 . 4. Le développement d’une justification économique du progrès social, 187

    1 . 5. Une approche plus égalitaire du contrôle de gestion, 188

    1 . 6. Un calcul des coûts de la complexité, 189

  2. La gestion par activités et processus : ses caractéristiques, ses apports, 190

    2 . 1. L’appropriation de la carte d’activités, 191

    2 . 2. Le calcul des coûts de revient et la tarification, 200

    2 . 3. L’intégration des activités d

Avis et commentaires