Théorie de la Constitution - Carl Schmitt - Quadrige - Format Physique et Numérique | PUF  

Théorie de la Constitution

Image: 
Théorie de la Constitution
Sous-titre: 
Préface de Olivier Beaud
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
20/11/2013
21,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

« Rassemblant un vaste savoir sur la philosophie politique, le droit et l’histoire constitutionnelle, Carl Schmitt a écrit un ouvrage qui s’adresse à tous ceux qui s’intéressent à l’État moderne. L’originalité et la profondeur de sa pensée s’allient avec bonheur à une érudition vivante et à une remarquable capacité de systématisation. Après avoir défendu la validité d’une notion politique de la constitution et polémiqué avec son grand adversaire, le viennois Hans Kelsen promoteur du normativisme, Schmitt entreprend d’analyser l’État de droit libéral-bourgeois en le décomposant en deux éléments antithétiques : libéraux (les droits de l’homme, la séparation des pouvoirs) et politiques (la représentation et l’identité). L’ouvrage s’achève sur une théorie de la fédération d’une surprenante actualité au regard de la construction européenne. » (O. Beaud, Préface)


 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
576
Code ISBN: 
978-2-13-062764-7
Numéro d'édition: 
2
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Préface : « Carl Schmitt ou le juriste engagé », par Olivier Beaud
Avant propos du traducteur, Liliane Deroche
Avant propos de l’auteur
Préface de l’auteur

Première partie - La notion de constitution
La notion absolue – La notion relative – La notion positive – La notion idéale – Les sens de l’expression « loi fondamentale », norme fondamentale – Naissance de la constitution – La constitution comme pacte – Le pouvoir constituant – Légitimité d’une constitution – Conséquences de la théorie du pouvoir constituant – Notions à déduire de la notion positive de constitution

Deuxième partie – La composante libérale de la constitution moderne
Les principes de l’État de droit bourgeois – La notion libérale de loi – Les droits fondamentaux – La distinction des pouvoirs – État de droit bourgeois et forme politique

Troisième partie – La composante politique de la constitution moderne
La théorie de la démocratie – Le peuple et la constitution démocratique – Conséquences du principe politique de la démocratie – Applications du principe politique de la démocratie aux divers domaines de la vie de l’État – Les limites de la démocratie – La théorie de la monarchie – Les éléments aristocratiques dans les constitutions libérales bourgeoises modernes – Le système parlementaire – Aperçu historique de l’évolution du système parlementaire – Aperçu des possibilités de configuration du système parlementaire – Le système parlementaire de la constitution de Weimar – La dissolution du parlement

Quatrième partie – Théorie constitutionnelle de la fédération
Notions fondamentales d’une théorie constitutionnelle de la fédération – Conséquences des notions fondamentales d’une théorie constitutionnelle de la fédération

Glossaire – Articles de la constitution de Weimar cités par C. Schmitt – Index


 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Carl Schmitt (1888-1985) fut professeur de droit public sous la République de Weimar. Sa compromission avec le régime nazi le priva de sa chaire pendant la deuxième partie de sa vie. Ses écrits, qui s’attachent à l’analyse d’un ordre juridique international, suscitent toujours de vifs débats.


Préface d’Olivier Beaud


 

Avis et commentaires