Sur le blabla et le chichi des philosophes - Frédéric Schiffter - Perspectives critiques - Format Physique et Numérique | PUF  

Sur le blabla et le chichi des philosophes

Image: 
Sur le blabla et le chichi des philosophes
Aucun commentaire pour le moment
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
05/10/2011
14,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

« Les réflexions de F. Schiffter, qu’on les tienne pour philosophiques ou anti-philosophiques, sont évidemment inséparables d’une humeur portée sur le scepticisme et le pessimisme, un peu à la manière de Cioran. F. Schiffter fait de l’ennui une composante fondamentale de la vie humaine (tel Schopenhauer) ; mais en même temps il défend sans cesse la réalité contre les utopies qui en interdisent une vision lucide et qu’il range dans deux catégories philosophiques qui lui sont personnelles : l’ordre du blabla et l’ordre du chichi. Le premier concerne le domaine des discours destinés à endormir la méfiance et l’esprit critique. Le second, le domaine des discours ayant pour vocation de dévaloriser l’existence réelle au profit de l’essence. L’homme du blabla vante l’irréel : c’est un charlatan. L’homme du chichi décrie le réel : c’est un précieux dégoûté. Mélangeant comme Montaigne anecdotes et considérations philosophiques, écrit dans une langue simple et élégante, ce livre se lit d’une traite et très agréablement. Il procure à son lecteur la dose de plaisir nécessaire à toute entreprise philosophique — et d’ailleurs à toute entreprise. »
Clément Rosset

 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
128
Code ISBN: 
978-2-13-059238-9
Numéro d'édition: 
4
Format
13.5 x 20 cm

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Frédéric Schiffter, essayiste, enseigne aussi la philosophie dans un lycée de la côte basque. Outre Sur le blabla et le chichi des philosophes, il est l’auteur de : Le philosophe sans qualités (Flammarion, 2006), Traité du cafard (Finitude, 2007), Le bluff éthique (Flammarion, 2008), Délectations moroses (Le Dilettante, 2009). Il a obtenu en 2010 le Prix Décembre pour son ouvrage, Philosophie sentimentale (Flammarion).

 

Avis et commentaires