Subjectivité et conscience d'agir dans la psychose - Henri Grivois - Psychologie et sciences de la pensée - Format Physique et Numérique | PUF  

Subjectivité et conscience d'agir dans la psychose

Image: 
Subjectivité et conscience d'agir dans la psychose
Sous-titre: 
Approches cognitive et clinique de la psychose
Aucun commentaire pour le moment
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/04/1998
21,29 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Ce livre s'adresse aux étudiants , enseignants et chercheurs en psychologie, en philosophie, en neurosciences, mais aussi aux psychiatres ainsi qu'à tous ceux qui s'intéressent aux progrès de la psychopathologie cognitive


Caractéristiques

Nombre de pages: 
272
Code ISBN: 
978-2-13-049282-5
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Présentation

  par Joëlle Proust

    L’acquisition des concepts mentaux

    La mentalisation comme élaboration ou application d’une « théorie »

    L’explication de la mentalisation par la simulation

    Pathologie de la mentalisation : les théories confrontées aux données cliniques

    L’élaboration de la subjectivité et la théorie exécutive de la mentalisation

    Le suivi de l’action

    Être un sujet

    Plan du livre

Références bibliographiques,

Chapitre I. Coordination et subjectivité dans la psychose naissante

  par Henri Grivois

    Naître à la psychose. Concernement et centralité

    Le paradoxe individualiste

    Interindividualité et subjectivité

    Le versant pratique : traiter la psychose

    Une endémie anthropologique

Références bibliographiques,

Chapitre II. Être agent ou être agi. De l’intention à l’intersubjectivité

  par Marc Jeannerod et Pierre Fourneret

    Modalités d’activation d’une représentation motrice

    Représentations motrices partagées

    Nature des signaux permettant l’attribution d’une action à son origine

    Une approche expérimentale du mécanisme d’attribution d’une action

    Méconscience d’agir dans la psychose

Références bibliographiques,

Chapitre III. Le modèle de la schizophrénie de Christopher Frith

  par John Campbell

    Le modèle

    L’insertion de la pensée et la distinction dispositionnel/occurrent

    L’immunité à l’erreur d’identification

    L’identité

Références bibliographiques,

Chapitre IV. Dispositions à agir et volonté de croire

  par Pascal Engel

    La thèse dispositionnelle-fonctionnelle

    La volonté de croire ou les « croilontés »

    La structure subjective et la politique du croire

    Duperie de soi (self-deception) et croyances délirantes

Références bibliographiques,

Chapitre V. Les racines exécutives (non modulaires) des perturbations de la mentalisation dans l’autisme

  par James Russell

    Un mauvais mécanisme de « théorie de l’esprit » (MTdE) ?

    Les perturbations de l’agir dans l’autisme

    La conscience de soi préthéorique

    En quel sens l’autisme est un trouble de la « métareprésentation »

Références bibliographiques,

Chapitre VI. Représentations motrices, imitation et théorie de l’esprit. Le cas de l’autisme

  par Élisabeth Pacherie

    Troubles de la mentalisation et dysfonctionnements exécutifs. Hypothèses et données

    Intentions préalables, intentions en action et images motrices

    Labilité des intentions motrices et troubles exécutifs dans l’autisme

    Les troubles de l’imitation et leurs conséquences pour le développement de la compréhension sociale

Références bibliographiques,

Index nominum,

Index rerum,

Avis et commentaires