Sociologie du système éducatif - Marie Duru-Bellat - Licence - Format Physique et Numérique | PUF  

Sociologie du système éducatif

Image: 
Sociologie du système éducatif
Sous-titre: 
Les inégalités scolaires
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
26/08/2009
15,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Quelle est la part, dans les inégalités scolaires, de ce qui est fabriqué au sein même de l’école, et de ce qui prend racine au sein même des familles ?
Comment la gouvernance de l’école peut-elle atténuer ou creuser les inégalités ?
Les inégalités sociales scolaires sont-elles universelles ? Sont-elles stables ? Peut-on dire qu’elles se recomposent en permanence ?

Autour de la question centrale des inégalités scolaires, très prégnante dans le débat public, cet ouvrage, en mobilisant les apports des meilleurs spécialistes, présente de façon claire et compréhensive un ensemble de résultats et d'interprétations. Il témoigne ainsi à la fois de la pertinence sociale et politique de la recherche sociologique et de la diversité de ses approches.



Caractéristiques

Nombre de pages: 
256
Code ISBN: 
978-2-13-056948-0
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction

PREMIÈRE PARTIE. — DÉFINITIONS, EFFETS ET POLITIQUES
Chapitre premier. Penser les inégalités scolaires
Inégalités scolaires justes et injustes
À quoi servent les diplômes : l'école et la société
Justice et expérience scolaire
Chapitre II. Universelles, les inégalités sociales face à l'école ?
Les pays pauvres, une autre planète ?
Les inégalités dans les pays de l'OCDE
Les interprétations des sociologues
La portée des politiques éducatives
Chapitre III. L'école, vecteur de reproduction sociale ?
Une forte augmentation de la mobilité sociale observée
Le ralentissement récent de l'ascenseur social
Une société méritocratique ?
Chapitre IV. La démocratisation de l'enseignement entre égalisation et illusions
Garçons et filles : la longue marche vers l'égalité
Trajectoires populaires et favorisées : une égalisation problématique
Les inégalités d'accès à l'éducation entre individus
Diffusion de l'éducation et rendement décroissant des diplômes
Chapitre V. Les politiques de discrimination positive
Définition(s) de la discrimination positive
La politique d'éducation prioritaire
L'efficacité des politiques de discrimination positive

SECONDE PARTIE. — CONTEXTES, CONTENUS ET PRATIQUES
Chapitre premier. Les inégalités sociosapatiales d'accès aux savoirs
L'émergence de la question locale en éducation
Inégalités contextuelles d'éducation
Variations et hiérarchies départementales et locales
Chapitre II. Des contextes scolaires inégaux : effet-établissement, effet-classe et effets du groupe de pairs
Effet-établissement
Effet-classe, effet-maître
Classes hétérogènes ou classes homogènes ?
Jugement des enseignants et prophéties autoréalisatrices
Effets du groupe de pairs : normes de groupe et comparaison sociale
Chapitre III. Contenus, pratiques pédagogiques et échec scolaire
Fonctions culturelles versus fonctions sociales ?
L'école inégale « passivement » : l'indifférence aux différences
L'école inégale « activement » : la classe à plusieurs vitesses et la surattention aux différences
Chapitre IV. Les élèves face au travail scolaire : d'inégales mises à l'épreuve
Vers l'étude du travail comme problématique autonome
Le travail scolaire aujourd'hui
Les épreuves du travail scolaire
Chapitre V. Les pratiques éducatives des familles
Les répercussions « cachées » de la socialisation familiale sur la réussite scolaire
Les pratiques familiales d'accompagnement de la scolarité : « la face émergée de l'iceberg »

Conclusion. — Inégalités d'éducation et action publique

Bibliographie
Index


Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Marie Duru-Bellat est professeur à Sciences Po et chercheur à l'Observatoire sociologique du changement et à l'Institut de recherche en éducation (IREDU).
Agnès van Zanten est directrice de recherche au CNRS. Elle travaille à l'Observatoire sociologique du changement et enseigne à Sciences Po.


 

Avis et commentaires