Sociologie comparée du cannibalisme. II - Georges Guille-Escuret - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

Sociologie comparée du cannibalisme. II

Sociologie comparée du cannibalisme. II
Sociologie comparée du cannibalisme. II
La consommation d'autrui en Asie et en Océanie
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/02/2012

Résumé

Autant, dans le premier volume, le cannibalisme africain a sans cesse paru répliquer aux aléas de la traite esclavagiste, autant, en Asie et en Océanie, c’est la diversité des expressions et des contextes qui s’impose en priorité à l’observation. Même parmi les peuples où des institutions admettent et réglementent son éventualité, la fréquence et les modalités pratiques de l’anthropophagie subissent des variations considérables au gré des circonstances écologiques et historiques. Elle s’oppose alors aux rituels de la chasse aux têtes qui tendent au contraire à se spécialiser et résistent davantage au changement : le cannibalisme se caractérise en contraste par sa plasticité.
Sporadique et conjoncturel dans des sociétés égalitaires où il participe à une retenue de la violence, on le voit devenir frénétique quand, par son truchement, le chef veut affirmer une suprématie sur des rivaux. Une limite toutefois : le maître qui accumule la consommation de ses congénères peut bien devenir divin, mais non souverain. Le monarque authentique, lui, fonde l’État en rejetant le comportement du fauve. Néanmoins, l’absence générale d’une rupture déclarée de la culture avec la nature engendre au XXe siècle quelques jaillissements inattendus de la prédation sur autrui (Seconde Guerre mondiale, Révolution culturelle, etc.) où le « civilisé » patenté mime un « sauvage » refoulé en lui.
Selon un vieux poncif, le cannibalisme révèlerait un manque de contrôle social, donc une inaptitude à garantir l’ordre. En réalité, chaque société pense à sa façon les excès et les restrictions : fureurs honorables, désordres excusables et transgressions intolérables. Parfois, le plus redoutable des mangeurs d’hommes ne fait qu’obéir à un mode de vie très contraignant.

 

Caractéristiques

Nombre de pages: 
432
Code ISBN: 
978-2-13-059166-5
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction : Le riz des analogues et l’igname des antipodes

Chapitre premier. — Le rôle de l’histoire dans la violence. Jalons démographiques
Hobbes et Rousseau : images d’Épinal pour une alternative hors de l’histoire
Révolutions et progressions
Densités de population aux moments des contacts avec les Européens
Une saturation démographique de la planète à l’échelle du millénaire
Innovations et satiétés
Quand la mort mue

Chapitre 2. — L’autre bout  du vieux monde : civilisations millénaires et dérives modernes
Le Japon : dernière guerre et premiers cannibales
Impressions contraires en Extrême-Orient et parallèles avec l’Europe
Les îles à portée de jonque (Indonésie et Philippines)

Chapitre 3. — Sarcophages et ventripotences en Mélanésie
La Mélanésie, mosaïque schizophrène
L’étau démographique
Les ventres du pouvoir : Nouvelle-Calédonie et Fidji
La puissance comme gourmandise : Méduse devant sa psyché

Chapitre 4. — Le même réduit et l’autre dépareillé
Archipels polynésiens : une autre déclinaison du pouvoir
Élégances de la férocité : les Maoris
Corrélations et originalités polynésiennes
La nuée cannibale : la Nouvelle-Guinée
L’Australie, entre brouillards et fumées
Options révisables, spécialisations lourdes

conclusion : Contrôles insaisissables et infractions préconçues

 

Autour de l'auteur

octeur en biologie et en ethnologie, Georges Guille-Escuret est chercheur au CNRS (Centre Norbert Elias, Marseille). Il utilise sa double formation pour préciser méthodologiquement les relations nécessaires entre écologie et sciences sociales sur des démarcations troubles. Il a publié plusieurs essais, dont Les sociétés et leurs natures (Armand Colin, 1989), Le décalage humain : le fait social dans l’évolution (Kimé, 1994) et L’anthropologie, à quoi bon ? (L’Harmattan, 1996).

 

32,50 €
En rupture
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Nos recommandations

L'anthropologie

L'anthropologie

Jean-Paul Colleyn

L'anthropologie

Jean-Paul Colleyn

De la possession rituelle et du chamanisme à la Silicon Valley, l’anthropologie élargit aujourd’hui son champ d’observation. Elle réinterroge ses concepts...

La parenté

La parenté

Françoise Zonabend

La parenté

Françoise Zonabend

Il n’y a pas d’humanité sans parenté. Celle-ci est inscrite au cœur de toutes les sociétés et aucune n’a jusqu’à présent réussi à...

Claude Lévi-Strauss

Claude Lévi-Strauss

Catherine Clément

Claude Lévi-Strauss

Catherine Clément

Né au début du XXe siècle dont il a traversé les douleurs, Claude Lévi-Strauss est universellement considéré comme le...

Les Berbères

Les Berbères

Jean Servier

Les Berbères

Jean Servier

L'ethnologie

L'ethnologie

Sylvaine Camelin

L'ethnologie

Sylvaine Camelin

Héritière de la tradition des voyages, des découvertes et des explorations – des conquêtes aussi –, l’ethnologie est une discipline jeune mais qui n’a cessé...

L'ethnométhodologie

L'ethnométhodologie

Alain Coulon

L'ethnométhodologie

Alain Coulon

Dans la peau d'un pilote de chasse

Dans la peau d'un pilote de chasse

Gérard Dubey

Dans la peau d'un pilote de chasse

Gérard Dubey

Dans un espace dominé par la circulation des signes, où l’ennemi n’apparaît plus que sous la forme d’un symbole sur un écran, comment l’action de guerre...

Une société sans père ni mari. Les Na de Chine

Une société sans père ni mari. Les Na de Chine

Cai Hua

Une société sans père ni mari. Les Na de Chine

Cai Hua

Agriculteurs dans l’aire himalayenne, les Na sont une ethnie de Chine. Jusqu’à nos jours ils ont toujours vécu sans l’institution du mariage. Durant toute...

La sexualité en Islam

La sexualité en Islam

Abdelwahab Bouhdiba

La sexualité en Islam

Abdelwahab Bouhdiba

Penser le sexuel et le sacral dans leurs relations réciproques, telle est l'ambition de cet ouvrage, enrichi de nombreuses références littéraires....

Astérix ou les lumières de la civilisation

Astérix ou les lumières de la civilisation

Nicolas Rouvière
Savoirs et pouvoirs thérapeutiques kanaks

Savoirs et pouvoirs thérapeutiques kanaks

Christine Salomon

Savoirs et pouvoirs thérapeutiques kanaks

Christine Salomon

Ce livre comporte trois parties : la première concerne les représentations kanakes des origines de l'homme, de l'ancestralité et de la procréation....

L'excision

L'excision

Françoise Couchard

L'excision

Françoise Couchard

Ethnologie française 2017, n° 4

Ethnologie française 2017, n° 4

Ethnologie française 2017, n° 4

La présence de l’islam en France n’est pas récente. Elle s’inscrit sur le territoire à partir du XIXe siècle, parallèlement à l’occupation puis à la...

Ethnologie française 2018, n° 4

Ethnologie française 2018, n° 4

Ethnologie française 2018, n° 4

Depuis le milieu des années 1970, l’ethnologie des Tsiganes a produit un certain nombre de monographies qui, toutes, ont en commun de montrer comment les ...

Géopolitique du goût

Géopolitique du goût

Christian Boudan

Géopolitique du goût

Christian Boudan

Cet ouvrage, dont voci la deuxième édition revue et augmentée d'une préface inédite, présente une vision nouvelle de la planète culinaire, en propose une...