Shakespeare - Jean-Michel Déprats - Que sais-je ? - Format Physique et Numérique | PUF  

Shakespeare

Image: 
Shakespeare
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
13/04/2016
9,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

À quoi Shakespeare ressemblait-il ? Comment ce fils de gantier a-t-il pu créer des mythes aussi puissants que Roméo et Juliette, Hamlet ou encore Le Roi Lear ? A-t-il même existé ?
Affrontant ces questions – et bien d’autres –, Jean-Michel Déprats nous fait partager sa connaissance intime de l’un des plus grands génies de la littérature universelle. Dans ce tour d’horizon dense mais à la portée de tous, qui nous mène des rives de l’Avon jusqu’au théâtre du Globe, il replace l’œuvre dans son contexte historique et linguistique.
Décryptant le sens des métaphores shakespeariennes et s’appuyant sur de nombreuses réécritures, mises en scène et autres adaptations, il chemine à travers une œuvre riche et féconde, qui n’en finit pas de fasciner et qui n’a rien perdu de sa force.


À lire également en Que sais-je ?...
La littérature anglaise, Frédéric Regard
Le théâtre, Alain Viala et Daniel Mesguich


Caractéristiques

Nombre de pages: 
128
Code ISBN: 
978-2-13-072984-6
Numéro de tome: 
4033
Numéro d'édition: 
1
Format
11.5 x 17.6 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction


Chapitre I – L’époque élisabéthaine
I – Le Moyen Âge et la Renaissance
II – L’Angleterre au temps de Shakespeare
III – Macrocosme et microcosme
IV – Le lieu scénique et la vie théâtrale


Chapitre II – L’homme et ses doubles, le comédien, le dramaturge
I – Aperçu biographique
II – Identités spectrales
III – Portraits de Shakespeare


Chapitre III – Parcours sensible
I – Les premières œuvres
II – La période jacobéenne
III – Les tragicomédies et les Sonnets


Chapitre IV – Les raisons d’un sacre
I – Le défi de l’œuvre
II – Le théâtre élisabéthain, prototype d’un théâtre populaire
III – Ouverture de champ
IV – Les thèmes à résonance sociale et politique
V – Les thèmes à résonance humaine
VI – Richesse thématique et épaisseur de données contradictoires
VII – Ambiguïté du discours de l’oeuvre.
VIII – Une œuvre ouverte à des lectures multiples
IX – La réflexion sur le théâtre
X – La magie du verbe : une langue riche à traduire


Chapitre V – La langue de Shakespeare et sa traduction en français
I – L’idiolecte shakespearien
II – Langue et style
III – La versification
IV – Problématique de la traduction


Chapitre VI – Shakespeare après Shakespeare : interprétations, adaptations, réécritures
I – Shakespeare à la scène
II – Œuvre littéraires inspirées de Shakespeare
III – Shakespeare en musique
IV – Shakespeare et les arts plastiques
V – Shakespeare à l’écran


Chapitre VII – Shakespeare en France
I – Les échanges franco-anglais aux XVIIe et XVIIIe siècles
II – Anglomanie et anglophobie
III – Le Shakespeare romantique
IV – L’hamlétisme
V – Lugné-Poe, Gémier, Copeau, Gide
VI – Vilar, le Festival d’Avignon et la décentralisation théâtrale
VII – Le triomphe du metteur en scène


Conclusion
Bibliographie

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Ancien élève de l’École normale supérieure et maître de conférences à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense, Jean-Michel Déprats dirige avec Gisèle Venet l’édition bilingue des Œuvres complètes de Shakespeare dans la « Bibliothèque de la Pléiade » (Gallimard). Traducteur et homme de théâtre, il a reçu en 1996 le Molière du meilleur adaptateur d’une pièce étrangère pour L’Importance d’être constant d’Oscar Wilde.

Avis et commentaires