Séductions du bourreau. Négation des victimes - Charlotte Lacoste - Intervention philosophique - Format Physique et Numérique | PUF  

Séductions du bourreau. Négation des victimes

Image: 
Séductions du bourreau. Négation des victimes
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
13/10/2010
29,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Comment devient-on un bourreau ? Comment expliquer que dans les périodes sombres de l’histoire, des hommes ordinaires se transforment en assassins — criminels de bureau ou tortionnaires de terrain ? Cette question, qui revient comme un leitmotiv dans la production littéraire et artistique contemporaine, y reçoit souvent la même réponse, en forme de syllogisme :

Tous les bourreaux sont des hommes ordinaires
Or les hommes ordinaires, c’est nous tous
Donc nous sommes tous des bourreaux.

On ne compte plus les auteurs qui, détournant la thèse de Hannah Arendt sur la banalité du mal ou celle de Stanley Milgram sur la soumission à l’autorité, exploitent le motif du jaillissement du monstre (que tout un chacun nourrirait en lui-même), dédouanant d’autant les vrais coupables (qui ont simplement eu la malchance de pouvoir donner libre cours à leur nature destructrice…).
C’est contre ce traitement dépolitisant de la question du crime de masse que s’élève l’auteur de cet essai, en montrant comment, au gré d’une inversion radicale des valeurs, le bourreau se trouve aujourd’hui érigé en modèle d’humanité.


 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
488
Code ISBN: 
978-2-13-058430-8
Numéro d'édition: 
1
Format
13.5 x 20 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction


PREMIÈRE PARTIE. — UNE BATAILLE LITTÉRAIRE DU XXe SIÈCLE. La vérité de l’expérience du mal contre l’horreur vendeuse
Chapitre premier. Un siècle de témoignages
L’avènement d’un genre
Nouvelles infortunes du genre
L’ère du « témoin » ?
Chapitre II. Fiction, falsification et extermination
La liberté de l’artiste
Mécanique de l’exagération
Les ravages du style « comme si vous y étiez »

DEUXIÈME PARTIE. — VICTOIRE DES IMPOSTURES FICTIONNELLES ET TRIOMPHE DU BOURREAU
Chapitre III. Recette d’un succès
L’attrait du point de vue nazi
L’extermination comme Matière fabuleuse
De ce qu’avec de mauvais sentiments, on ne fait pas forcément de la bonne littérature
Chapitre IV. Le procès en réhabilitation du bourreau nazi
Le plaidoyer pro domo d’un bourreau exemplaire
Jonathan Littell, avocat de Maximilien Aue

TROISIÈME PARTIE. — PORTRAIT-ROBOT D'UN HÉROS DE NOTRE ÈRE : LE BOURREAU GENTILHOMME
Chapitre V. Un homme ordinaire
Le monstre en nous
Objections
Chapitre VI. Une victime intégrale
La complainte du bourreau
Les bourreaux romanesques : victimes de leurs victimes
Heurts et malheurs du génocidaire rwandais
Chapitre VII. Un esprit supérieurement cultivé
Variations libres sur la figure du bourreau raffiné
Objections
Chapitre VIII. La raison pure
Le mythe du nazi pensant
Eichmann est-il « coupable de crime contre l’humanité ou non ? » : le procès en appel d’Un spécialiste
Critique de la raison (juive)
Chapitre IX. La conscience morale incarnée
Le procès en canonisation du nazi moraliste
Par-delà le bien et le mal

Conclusion

Bibliographie


 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Ancienne élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm, agrégée de lettres modernes, Charlotte Lacoste enseigne la littérature française du XXe siècle et la littérature comparée à l’université.


 

Avis et commentaires