Robert Aldrich - William Bourton - Perspectives critiques - Format Physique et Numérique | PUF  

Robert Aldrich

Image: 
Robert Aldrich
Sous-titre: 
Violence et rédemption
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
18/05/2011
18,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

En quatrième vitesse, Vera Cruz, Qu’est-il arrivé à Baby Jane ?, Les douze salopards… Tour à tour salués pour leur audace et contestés pour leur violence, les films de Robert Aldrich ont marqué leur époque. Mais au-delà de sa manière unique de dire les choses et de donner à voir, le cinéaste fut aussi un moraliste intègre, qui sut interroger l’homme dans son rapport à autrui comme à lui-même, doublé d’un cinéaste engagé qui, de l’intérieur même du système hollywoodien, mit en débat quelques-unes des valeurs les mieux accrochées de l’American way of life.


 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
208
Code ISBN: 
978-2-13-058320-2
Numéro d'édition: 
1
Format
13.5 x 20 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction

I. Un héritier rebelle

II. Premières armes (The Big Leaguer – World for Ramson)

III. En quatrième vitesse (Apache – Vera Cruz – Kiss Me Deadly – The Big Knife – Autumn Leaves – Attack ! – The Garment Jungle)

IV. L'exil européen (Ten Seconds to Hell – The Angry Hills – The Last Sunset – Sodom and Gomorrah – The Legend of Lylah Clare)

V. Les « golden sixties » (What ever Happened to Baby Jane? – 4 For Texas – Hush… Hush, Sweet Charlotte – Flight of the Phoenix – The Dirty Dozen)

VI. The Aldrich Studios (The Killing of Sister George – The Greatest Mother of’em all – Too Late the Hero – The Grissom Gang)

VII. La fin des illusions (Ulzana’s Raid – Emperor of the North – The Longest Yard – Hustle)

VIII. Lueurs crépusculaires (Twilight’s Last Gleaming – The Choirboys – The Frisco Kid – … All the Marbles)

Épilogue

Filmographie
Bibliographie sélective


  

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

William Bourton, journaliste et essayiste, auteur aux PUF d’une étude remarquée sur le western, nous livre un passionnant essai sur un réalisateur trop peu étudié qui peut également se lire comme une réflexion sur l’engagement, dès lors que l’œuvre d’Aldrich témoigne philosophiquement de son époque.


 

Avis et commentaires