Revue historique 2016 - n° 678 - - Revue historique - Format Physique et Numérique | PUF  

Revue historique 2016 - n° 678

Image: 
Revue historique 2016 - n° 678
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Revue
Date de parution: 
25/05/2016
28,59 €
Article attaché: 
En rupture
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

La Revue Historique, fondée en 1876 par Gabriel Monod, couvre l’ensemble de la discipline historique, de l’Antiquité à nos jours, dans les différents champs de la recherche. Elle est ouverte aux interprétations des différentes écoles historiques, à condition que les sujets soient traités avec toute la rigueur scientifique nécessaire.

Elle fonde son identité sur un rapport méthodique aux sources tout autant qu’un recours aux sciences humaines et sociales qui participent d’un renouvellement des approches historiques.

La revue publie des articles totalement inédits, qui peuvent être regroupés autour d’un thème commun. Elle publie également des Mélanges, qui sont le plus souvent des mises au point de problèmes historiques renouvelés par des travaux récents, ainsi que de nombreux comptes rendus.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
256
Code ISBN: 
978-2-13-073439-0
Numéro de tome: 
678
Numéro d'édition: 
1
Format
15.5 x 24 cm

Sommaire

Table des matières: 

Articles
A. Destemberg : Acteurs et espaces de la renommée universitaire. Jalons pour une histoire des messagers de l’université de Paris à la fin du Moyen Âge
M. Engammare : La forme de la prédication à Berne au XVIe siècle
E. Destenay : La captivité des combattants irlandais de la Première Guerre mondiale : propagande de guerre, transferts de loyauté et résistances
P. Sorel : Les débuts de « 10/18 » (1962-1968) : « une petite révolution dans l’édition française »

Mélanges
É. Magnou-Mortier : Commentaire anonyme du Frontin (vers le milieu du VIe siècle). Lecture rétrospective et anticipative


Comptes rendus

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Revue dirigée par Claude GAUVARD, professeur émérite à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et Jean-François SIRINELLI, professeur des universités à l’Institut d’études politiques de Paris

Avis et commentaires