Rendre justice au travail - Matthieu de Nanteuil - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

Rendre justice au travail

Image: 
Rendre justice au travail
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
17/02/2016
22,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Documents complémentaires à cet ouvrage

PlusPUF: 

Résumé

Le travail est le grand oublié des théories de la justice sociale. Or, s’il y a bien un lieu où nous faisons l’expérience de l’injustice, c’est le travail. Comment en sommes-nous arrivés là ?
Ce livre mène l’enquête et ouvre des perspectives. Après avoir reconstruit une histoire du rapport entre travail et valeurs, pointé les risques d’une simple « moralisation du capitalisme », il propose d’identifier quatre modèles de justice : éthique de la discussion, éthique du compromis, éthique du développement, éthique de la reconnaissance.
Comment ces modèles permettent-ils d’affronter les injustices inhérentes à la vie professionnelle ? En quoi donnent-ils aux acteurs les moyens de surmonter les dilemmes, les conflits de valeur auxquels ils font face ? Qu’exigent-ils de chacun d’eux ? Plus largement, dans quelle mesure contribuent-ils à renouveler l’action politique – notamment syndicale – sur ces questions ?
Écrit de façon didactique, ce livre s’adresse à tous ceux qui voient dans le travail un lieu essentiel de formation du rapport aux autres et à soi, tous ceux qui, pour cette raison même, entendent relever le défi d’un travail plus juste.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
372
Code ISBN: 
978-2-13-063337-2
Numéro d'édition: 
1
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Avant-propos –  Justice sociale, où est le travail ?

Chapitre 1 – L’esprit des Lumières
Éthique, capitalisme, travail : de nouveaux enjeux
Sur l’écologie politique
Voltaire : traquer les absolutismes contemporains
Rousseau face aux encyclopédistes
La crise de l’État social

Chapitre 2 – Travail et valeurs. Une généalogie critique
Le travail identifié à l’échange : Adam Smith et la naissance du libéralisme
Le travail identifié à la production : la critique marxienne de l’économie politique
« L’homme fragmenté » ou les leçons inachevées de la sociologie du travail

Chapitre 3 – « Moraliser le capitalisme » ? Les propositions contemporaines
La responsabilité sociale de l’entreprise : discours, pratique, norme ?
Sur la justice organisationnelle : forces et faiblesses du « sentiment de justice »
Travail décent ou travail plus juste ?

Chapitre 4 – Travail et sens de la justice. Quatre modèles normatifs
Redistribution ou reconnaissance ?
L’éthique de la discussion ou le travail à l’épreuve de l’intercompréhension
L’éthique du compromis : la négociation comme horizon éthique ?
L’éthique du développement : développer des  « capacités », entre dynamique sociale et construction de soi L’éthique de la reconnaissance : faire droit aux singularités ou aux marginalités ?

Chapitre 5 – Qu’est-ce qu’un travail plus juste ? Perspectives pour le futur
Les résultats d’une enquête : dilemmes, subjectivation, modes de vie
Les perspectives de recherche : travail, organisations, institutions


Bibliographie 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Professeur de sociologie à l’université de Louvain, Matthieu de Nanteuil est membre associé au Groupe de recherches en philosophie pratique Europé et membre fondateur du Centre de recherches interdisciplinaires Démocratie, Institutions, Subjectivité (CriDIS), au sein de l’Institut IACCHOS.

Avis et commentaires