René Girard. La théorie mimétique, de l'apprentissage à l'apocalypse - Charles Ramond - Débats philosophiques - Format Physique et Numérique | PUF  

René Girard. La théorie mimétique, de l'apprentissage à l'apocalypse

Image: 
René Girard. La théorie mimétique, de l'apprentissage à l'apocalypse
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
27/10/2010
19,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

La « théorie mimétique », cœur de la pensée de René Girard, a connu ses derniers développements avec l’ouvrage de 2007 Achever Clausewitz. Englobant maintenant l’ensemble du champ anthropologique, de « l’apprentissage » par imitation à la menace de « l’apocalypse » nucléaire, en passant par les variations infinies du « désir mimétique », elle ne pouvait manquer d’entrer en rivalité avec d’autres grandes hypothèses.
Le présent recueil confronte ainsi, de façon inédite, la théorie mimétique avec les théories de la reconnaissance et de l’empathie (Honneth, Spinoza, Smith), l’existentialisme phénoménologique (Sartre), la doctrine théologico-politique de Juan Donoso Cortés, la théologie paulinienne de la foi, et l’autre catastrophisme de Günther Anders. Une contribution majeure à l’épistémologie des sciences humaines.


 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
224
Code ISBN: 
978-2-13-057072-1
Numéro d'édition: 
1
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Abréviations

Charles Ramond, Présentation générale

Christian Lazzeri, Désir mimétique et reconnaissance

Stéphane Vinolo, Critique de la raison mimétique : Girard lecteur de Sartre

Domingo Gonzalez, Théologie politique et théologie impolitique : Juan Donoso Cortés et René Girard

Benoît Chantre, Le clocher de Combray : René Girard ou la dernière loi

Charles Ramond, Achever Clausewitz ? Catastrophisme et apocalypse contemporains

Index des noms


 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Contributions de Benoît Chantre, Domingo Gonzalez, Christian Lazzeri, Charles Ramond et Stéphane Vinolo.

Charles Ramond est professeur à l’Université de Paris 8 et membre du Laboratoire d’Études et de Recherches sur les Logiques Contemporaines de la Philosophie (EA 4008 LLCP). Il a publié notamment : Qualité et Quantité dans la philosophie de Spinoza (PUF, 1995), Alain Badiou. Penser le multiple (éd., L’Harmattan, 2002), Spinoza. Traité politique (traduction, PUF, 2005), Le Vocabulaire de René Girard (Ellipses, 2005, 2009), Derrida. La déconstruction (éd., PUF, 2005, 2008), La Philosophie naturelle de Robert Boyle (éd., avec Myriam Dennehy, Vrin, 2009), Derrida Politique et Deleuze Politique (éd., Dossiers de la revue Cités, PUF, n° 30-2007, et n° 40-2010).


 

Avis et commentaires