RFP 2017, t. 81, n° 1 - - Revue francaise de psychanalyse - Format Physique et Numérique | PUF  

RFP 2017, t. 81, n° 1

Image
RFP 2017, t. 81, n° 1
RFP 2017, t. 81, n° 1
Sous-titre: 
Rire
Aucun commentaire pour le moment
Catégorie: 
Revue
Date de parution: 
14/03/2017
31,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

 Eclater de rire, rire à gorge déployée, se pisser dessus de rire, rire aux larmes, le rire est un mouvement spontané du corps, un court-circuit psychosomatique sonore, une décharge de plaisir. Que ce plaisir soit accessible à toute l’humanité (Aristote), qu’il puisse être « profane » ou « satanique » (Baudelaire) grossier, voire graveleux ou presque « sublime » (Nietzsche, « le rire d’or »), le rire a été étudié aussi bien par les philosophes et les théologiens que par les médecins (déjà Hippocrate cherchait le sens du rire de Démocrite). Des descriptions physiologiques du rire et l’éloge de son pouvoir guérisseur apparaissent à chaque grande période de remaniement des théories médicales, à la Renaissance par exemple (Laurent Joubert, 1579). Le rire est souvent menacé de répression, notamment quand les pouvoirs religieux le condamnent au nom du sacré. Umberto Eco nous rappelle dans « Le nom de la rose » (1980) les grandes querelles théologiques du Moyen Age autour de l’image de Jésus qui n’aurait jamais ri, référence et enjeux si importants que Saint Louis qui aimait rire se l’interdisait le vendredi, ajoutant le jeûne du rire aux repas sans viande en ce jour placé sous le signe de la pénitence (Jacques le Goff, 1989). Danger de l’irruption du plaisir pour les religions mais à l’opposé éloge de sa valeur positive chez beaucoup de philosophes qui en montrent pourtant l’ambivalence, haine et mépris mêlés à la joie. Qu’apporte la psychanalyse à cette grande histoire


Caractéristiques

Nombre de pages: 
320
Code ISBN: 
978-2-13-078842-3
Numéro de tome: 
144
Numéro d'édition: 
1
Format
17.5 x 24 cm

Sommaire

Table des matières: 

THEME: RIRE
Pascale Navarri, Michel Picco – Argument

Rire et processus de culture
Françoise Coblence – Mort de rire
Bertrand Tillier – La caricature et le rire des mésalliances
Jean-Pierre Kamieniak – Freud et l’esprit qui déshabille : l’homme et le savant aux prises avec la grivoiserie
Jacqueline Schaeffer – Le propre de la femme ? Le rire de Sarah et de Déméter
Denys Ribas – Le rire, la mort et l’humour

Le rire dans la clinique avec l’enfant
Christine Anzieu-Premmereur – Quand rire n’est pas drôle
Nicole Llopis-Salvan – Quand le rire signe l’effroi
Sylvie Reignier – Transformations de la jubilation : le devenir du rire chez un enfant souffrant de troubles autistiques
Berdj Papazian – Le fou rire comme équivalent orgastique de la sexualité infantile

Rire et cure psychanalytique
Philippe Valon – Au psychodrame les analystes se donnent le droit de rire
Martine Girard – Entre grotesque et dionysiaque : remarques sur le rire maniaque
Benoît Servant – Larmes du rire
Clarisse Baruch – Le rire : mi-ange, mi-démon

Témoignage
Tevfika Ikiz – La résistance de mai 2013 et l’humour noir. Quand réalité externe et interne se rencontrent

RECHERCHES
Carine Khouri Naja – Analyse polyglotte au Liban. Usage des langues dans la cure
Nicole Oury – L’écoute de la langue du transfert
Isaac Salem – Quelques considérations économiques et dynamiques du fonctionnement psychotique
François Sirois – L’amnésie infantile
Izabel Vilela – Schreber, Saussure et le temps perdu de la psychose

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Dossier "Rire" dirigé par Pascale Navarri (psychiatre) et Michel Picco (psychiatre).


Revue dirigée par Françoise Coblence, professeur émérite de l'université de Picardie-Jules Verne et psychanalyste, membre de la Société psychanalytique de Paris.

Avis et commentaires