Questions cartésiennes II. Sur l'ego et sur Dieu - Jean-Luc Marion - Épimethée - Format Physique et Numérique | PUF  

Questions cartésiennes II. Sur l'ego et sur Dieu

Questions cartésiennes II. Sur l'ego et sur Dieu
Questions cartésiennes II. Sur l'ego et sur Dieu
Auteur: 
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
05/10/2021

Résumé

L’histoire de la philosophie procède parfois par synthèses, ou du moins par hypothèses synthétiques. Mais ces constructions ne tiennent que si elles reposent d’abord sur les piliers de questions particulières, étudiées sans préjugés et d’abord résolues pour elles-mêmes. Ce sont certaines de ces questions récurrentes dans les études sur Descartes que l’on aborde ici, poursuivant l’effort entrepris par les Questions cartésiennes parues en 1991. Il ne s’agit plus cette fois de traiter des problèmes soulevés par la relation complexe entre méthode et métaphysique, mais certains de ceux que posent l’ego, Dieu et les contextes où s’inscrit la pensée cartésienne. – L’ego : conduit-il nécessairement au solipsisme ou relève-t-il d’une altérité originaire ? Se trouve-t-il jamais remis en doute par Dieu ou valide-t-il immédiatement l’évidence comme une vérité ? En quel sens a-t-il rang de substance ? – Dieu : pourquoi importe-t-il de l’opposer au« Styx » et aux« destinées » ? De quel droit peut-on et doit-on lui assigner le titre si problématique de causa sui ? Pourquoi les grands postcartésiens ont-ils tous rejeté la doctrine si originale de la création des vérités éternelles ? Dans quel ensemble prennent place les trois définitions de Dieu que déploient successivement les Meditationes et les Responsiones ? – Les contextes : va-t-il de soi que Kant ait réfuté Descartes ou une commune décision critique (la finitude de la certitude) ne les réunit-elle pas plus intimement ? Les Meditationes se structurent-elles comme une démonstration linéaire ou comme un essentiel dialogue ? Pourquoi et comment Pascal conteste-t-il l’équivalence entre évidence et vérité ? Mersenne, l’ami proche et négligé, n’anticipait-il pas sur la définition cartésienne de la métaphysique ? Comme l’attestent l’abondance et la qualité de la recherche internationale quatre cents ans après sa naissance, l’interprétation de Descartes n’a jamais été aussi ouverte. Cette indécision n’infirme pourtant pas les travaux antérieurs, mais en résulte précisément. En effet, Descartes ne nous est pas un objet révolu, mais nous reste un interlocuteur inévitable, avec lequel se jouent encore nos propres innovations et nos dernières tentatives.

 

Caractéristiques

Nombre de pages: 
264
Code ISBN: 
978-2-13-083048-1
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Autour de l'auteur

Jean-Luc Marion, ancien élève de l’École normale supérieure, est professeur à l’université de Paris-Sorbonne où il dirige le Centre d’Études Cartésiennes.
 

29,00 €
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Nos recommandations

Les grandes dates de la philosophie antique et médiévale

Les grandes dates de la philosophie antique et médiévale

Dominique Folscheid
Cités 2017, n° 72

Cités 2017, n° 72

Revue philosophique 2015, t. 140 (2)

Revue philosophique 2015, t. 140 (2)

Cités 2019, n° 77

Cités 2019, n° 77

Cités 2019, n° 77

Qu’en est-il du cinéma aujourd’hui ? Quels sont les cinéastes d’une part et les théoriciens du cinéma d’autre part qui pensent les nouveaux défis du cinéma...

Il y a des dieux

Il y a des dieux

Frédérique Ildefonse

Il y a des dieux

Frédérique Ildefonse

Fragments d'une poétique du feu

Fragments d'une poétique du feu

Gaston Bachelard
La loi naturelle et les droits de l'homme

La loi naturelle et les droits de l'homme

Pierre Manent

La loi naturelle et les droits de l'homme

Pierre Manent

La doctrine des droits de l’homme est devenue l’unique référence légitime pour ordonner et orienter la vie sociale et individuelle. Dès lors, la loi...

Le platonisme

Le platonisme

Vincent Descombes

Le platonisme

Vincent Descombes

Lire Platon est, pour tout philosophe, lire "la philosophie de tous les philosophes, la philosophie en personne" précise Vincent Descombes. Le lecteur ne...

Spinoza. Chemins dans l'éthique

Spinoza. Chemins dans l'éthique

Paolo Cristofolini

Spinoza. Chemins dans l'éthique

Paolo Cristofolini

Ce livre présente sept itinéraires, grâce auxquels le lecteur peut parcourir l'Ethique en se plaçant de sept points de vue différents, pour aboutir à une...

Déraison des raisons

Déraison des raisons

Sabine Prokhoris

Déraison des raisons

Sabine Prokhoris

La loi sur le mariage pour tous et le développement des techniques d’assistance à la procréation modifient les formes de l’alliance et de la parenté. Non...

Au bon plaisir des « docteurs graves »

Au bon plaisir des « docteurs graves »

Sabine Prokhoris

Au bon plaisir des « docteurs graves »

Sabine Prokhoris

Référence aujourd’hui incontournable de la pensée « progressiste » et star incontestée de la pensée critique contemporaine, Judith Butler passe pour une...

Le monde comme volonté et comme représentation

Le monde comme volonté et comme représentation

Arthur Schopenhauer
Après la loi

Après la loi

Laurent de Sutter

Après la loi

Laurent de Sutter

« Après la loi, il y a le droit ; après la loi, il y a la totalité de ce dont la loi a signé l’oubli ; il y a l’invention et le désordre, le savoir et l’...

Les maladies du bonheur

Les maladies du bonheur

Hugues Lagrange

Les maladies du bonheur

Hugues Lagrange

Cherchant le bonheur sous la bannière de la liberté, de la prospérité et de la justice, les Occidentaux entendaient vivre de manière autonome sous une loi...

Du tragique au matérialisme (et retour)

Du tragique au matérialisme (et retour)

André Comte-Sponville

Du tragique au matérialisme (et retour)

André Comte-Sponville

Tragique et matérialisme dessinent, dans l’histoire de la philosophie, deux traditions différentes, qui parfois se rencontrent, parfois s’opposent. Le but...