Pulsions freudiennes. Psychanalyse, littérature et cinéma - Teresa Lauretis (de) - Pratiques théoriques - Format Physique et Numérique | PUF  

Pulsions freudiennes. Psychanalyse, littérature et cinéma

Image: 
Pulsions freudiennes. Psychanalyse, littérature et cinéma
Aucun commentaire pour le moment
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
02/06/2010
29,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Lorsque Freud a révisé sa conception des pulsions, l’ombre de la mort et la menace du génocide biologique et culturel planaient sur sa vie : comme le début du XXe siècle, notre époque est marquée par un lourd trauma géopolitique et par des modifications affectant les pratiques (et les représentations) technologiques, sexuelles et épistémiques. Ce livre défend l’intérêt qu’il y a à renouer avec la théorie freudienne des pulsions à travers une palette d’œuvres allant du cinéma et de la littérature à la métapsychologie et aux études culturelles. Après avoir présenté les configurations successives de la pulsion chez Freud sous la forme d’un guide, « illustré » avec des références aux films populaires, Teresa de Lauretis examine deux exemples de contestation philosophico-politique : la critique foucaldienne de la « poussée rétive » chez Freud, qui a servi de fondement à la notion de construction sociale, et la critique par Laplanche du biologisme de Freud. Les deux derniers chapitres tracent l’inscription figurale de la pulsion de mort à travers une lecture serrée du roman éminemment moderne de Djuna Barnes : Le Bois de la nuit (1936), et du film postmoderne de David Cronenberg : eXistenZ (1999).


  


Caractéristiques

Nombre de pages: 
232
Code ISBN: 
978-2-13-057918-2
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction. — La-mort@u-travail
Réflexions pour une fin de siècle
Psychanalyse, littérature et cinéma

Chapitre premier. — Basic Instincts : un guide illustré de la théorie freudienne des pulsions
Fétichisme
Mélancolie

Chapitre II. — La poussée rétive : Foucault, Freud, Fanon
Trieb et bio-pouvoir
Implantation

Chapitre III. — L’étrange espace de la pulsion : relire Freud avec Laplanche
La pulsion comme trope
La pulsion et le moi
La pulsion de mort

Chapitre IV. — Devenir inorganique : eXistenZ (Cronenberg), le virtuel et la pulsion de mort
Destruction créatrice
Répétition, réfraction
Coda

Chapitre V. — L’odeur de mémoire : lire Djuna Barnes avec Freud
La psyché comme texte
Djuna Barnes et Le Bois de la nuit
« Veilleur, qu'en est-il de la nuit ? »
Le Bois de la nuit au-delà du principe de plaisir
Figures de traduction

Après-coup

Bibliographie
Index des noms et des titres d'œuvres


 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Teresa de Lauretis est née et a étudié en Italie ; elle est professeur d’Histoire de la conscience à l’Université de Californie, Santa Cruz (États-Unis), auteur de nombreux ouvrages, largement traduits, questionnant la sémiotique, la théorie féministe, la psychanalyse, la littérature et la théorie du cinéma : Alice Doesn’t: Feminism, Semiotics, Cinema (1984), Technologies of Gender (1987), The Practice of Love (1994), Théorie queer et cultures populaires : de Foucault à Cronenberg (préfacé par Pascale Molinier et traduit par Marie-Hélène Bourcier, La Dispute, 2007).

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Jacques Brunet-Georget.


 

Avis et commentaires