Psychiatrie de liaison en milieu pénitentiaire - Jean-Louis Senon - Médecine et société - Format Physique et Numérique | PUF  

Psychiatrie de liaison en milieu pénitentiaire

Image: 
Psychiatrie de liaison en milieu pénitentiaire
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/05/1998
10,14 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

"Depuis la loi de 1994 qui confie aux hôpitaux la médecine pénitentiaire, la psychiatrie est présente dans tous les établissements pénitentiaires en relation avec les Services médico-psychologiques régionaux.

L'intérêt porté par les psychiatres à la criminologie explique la présence de la psychiatrie dans les prisons. Depuis 15 ans, le psychiatre y exerce comme praticien et non plus comme expert. Exercer ainsi la psychiatrie dans ce milieu suppose une réécriture de la clinique comme une réélaboration de la thérapeutique psychiatrique. "

Texte de couverture


Caractéristiques

Nombre de pages: 
128
Code ISBN: 
978-2-13-049398-3
Numéro de tome: 
6
Numéro d'édition: 
1
Format
11.5 x 17.6 cm

Sommaire

Table des matières: 

  Introduction

  Chapitre I — Psychiatrie et prison républicaines : une histoire récente

    I. De l’asile au secteur : psychiatrie publique et populations précarisées — II. Le psychiatre en prison : expert, psychiatre privé puis praticien hospitalier — III. Naissance du secteur de psychiatrie pénitentiaire : vers l’autonomie sanitaire indispensable — IV. La psychiatrie comme modèle d’intervention de l’hôpital en milieu pénitentiaire : du rapport Chodorge à la loi du 18 janvier 1994.

  Chapitre II — Clinique et thérapeutique sur le modèle de la psychiatrie de liaison

    I. Une clinique à réécrire : 1. Psychopathies : états limites à expression psychopathique ; 2. Psychoses ; 3. Dépressions ; 4. Troubles anxieux, troubles du sommeil et pathologies psychosomatiques ; 5. Alcoolisme ; 6. Toxicomanies — II. Une prise en charge thérapeutique à réélaborer : 1. Établir l’objet du traitement ; 2. Investir l’accueil : évaluation, information et éveil de la demande ; 3. Structurer les thérapies : A) Instaurer le cadre : la fonction de pare-excitations ; B) Proposer un contrat de soins ; C) Travailler en séquences ; D) Travailler en équipe ; E) Travailler en partenariat et en réseau — III. Une psychiatrie en milieu pénitentiaire à fonder sur le modèle de la psychiatrie de liaison : 1. Prise en charge des psychopathologies propres au milieu : A) Suicides et tentatives de suicide ; B) Automutilations ; C) Grèves de la faim ; D) Détentions de femmes ; E) Détentions de mineurs et d’adolescents ; F) Mouvements de détenus ; G) Criminalité sexuelle ; 2. Travailler chez l’autre : A) Travailler les enjeux de pouvoir et éviter une paranoïa en miroir ; B) Établir dans le temps la place et l’identité des soignants ; C) Conforter la valeur et l’identité des pénitentiaires.

  Chapitre III — Fonctionnement et réglementation

    I. Les secteurs de psychiatrie en milieu pénitentiaire (SMPR) : 1. Fonctionnement : A) Réglementation ; B) Budget ; C) Implantations ; 2. Structure : A) Le service médico-psychologique régional : hospitalisations ; B) La consultation en détention : soins ambulatoires ; C) Les antennes de SMPR : actions délocalisées ; D) Suivi postpénal et CMP extérieurs — II. L’intervention des secteurs de psychiatrie générale dans la prison : 1. Application de la loi de 1994 ; 2. Intervention du secteur comme CMP intracarcéral ; 3. Limites — III. Réponses sanitaires à une éventuelle pathologie psychiatrique du détenu.

  Conclusion

  Bibliographie

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Jean-Louis Senon est psychiatre des hôpitaux, psychothérapeute, psychopharmacologue, CHU de Poitiers. Il est l'auteur dans "Que sais-je ?" avec Denis Richard Le cannabis, n° 3084 et tout seul (comme auteur) Les tranquillisants et les hypnotiques, n° 1066

Avis et commentaires