Problématiques III - Jean Laplanche - Quadrige - Format Physique et Numérique | PUF  

Problématiques III

Image
Problématiques III
Problématiques III
Sous-titre: 
La sublimation
Auteur: 
1 commentaire(s)
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
18/04/2008
14,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

La série des sept volumes des Problématiques regroupe l’enseignement prononcé par Jean Laplanche dans le cadre de l’UER des sciences humaines cliniques à l’Université Paris VII. Elle aboutit tout naturellement au volume conclusif Nouveaux fondements pour la psychanalyse (Puf, 1987).
Ce volume rassemble les cours des années 1975-1977 consacrés à la sublimation. « La sublimation nous est proposée comme le modèle (un modèle peu développé d’ailleurs) d’un destin non-défensif de la pulsion, un destin en tout cas sans refoulement. Or la plupart des exemples qui sont proposés impliquent malgré tout le refoulement du sexuel. Si l’on considère que le refoulement est un mécanisme qu’on peut schématiser comme une métaphorisation, au sens que passe dans les dessous de la métaphore, dans ce qui n’est pas à la disposition de la conscience, le contenu sexuel, eh bien il apparaît effectivement que la plupart des modèles de sublimation sont des modèles liés à un refoulement. »


Caractéristiques

Nombre de pages: 
256
Code ISBN: 
978-2-13-056617-5
Numéro d'édition: 
2
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Avertissement

I. — Pour situer la sublimation
Introduction : symbolisation et sublimation (4 novembre 1975)
Métapsychologie pour la sublimation. Options ou bricolage. La pulsion dans sa généralité (18 novembre 1975)
Monisme ou dualisme, enjeu de cette question. Les transformations de l'énergie, problème abstrait ou problème d'abstraction ? Difficultés de la sublimation comme destin pulsionnel. Le dièdre pulsionnel (2 décembre 1975)
Cliver la pulsion. Le clivage besoin/pulsion. Le clivage fonction/organe. La constance et le zéro. Mais la sexualité est aussi fonction... et l'instinct chez l'homme se dérobe (9 décembre 1975)
Différence et étayage des deux types de pulsions. La sexualité orale. La charnière de l'étayage. Étayage et symbolisation (16 décembre 1975)
Bouleversement des catégories freudiennes dans le passage à la sexualité. Les sources, directes et indirectes. L'objet-source. Retour sur l'autoconservation, son insuffisance. Mère-enfant, dyade ou séduction (6 janvier 1976)
Les voies d'influence réciproque. Le Léonard de Freud. Le souvenir d'enfance et l'erreur de Freud. Pour la réalité psychique (13 janvier 1976)
Activité/passivité, allaitement/homosexualité. Une topique picturale. La perversion maternelle. Le souvenir, figure symbolique de la séduction (20 janvier 1976)
Création picturale et investigation scientifique. Première dérivation de la pulsion de savoir (27 janvier 1976)
La pulsion de savoir chez Léonard. L'énigme sexuelle comme séduction. Sublimation ou symptôme. Conclusion, la sublimation dès l'origine ? (3 février 1976)

II. — Faire dériver la sublimation
Pourquoi la sublimation ? Insuffisance de certaines formulations freudiennes. Le problème du nouveau. Sexuel et non-sexuel (16 novembre 1976)
Sublimation et symptôme. Conformité au moi et conformisme. Le conflit dans le plan S. Introduction du culturel (30 novembre 1976)
Feu et sublimation - Empédocle selon Hölderlin et Freud. Bachelard et le feu : pédagogie de l'esprit scientifique, libération de la rêverie. Disqualification de l'hypothèse adaptative. Sexualisation primitive du feu (7 décembre 1976)
Bachelard et Jung. Le conflit pulsionnel dans Malaise dans la civilisation. Freud, la conquête du feu. Prométhée, héros du renoncement (14 décembre 1976)
Répression et refoulement. Le refoulement et l'inconciliable. Les symboles de la libido. Extinction, renonciation, castration. Héraklès, héros libidinal (4 janvier 1977)
Théorie freudienne du mythe. L'érotisme urétral (11 janvier 1977)
La sublimation et le « wo es war ». Le traumatisme incitateur. Avatars du traumatisme chez Freud. Le traumatisme selon l'espace et le temps (18 janvier 1977)
Mutation du vieux problème âme-corps. L'énergie sexuelle = X ? Jung et Freud. Lowenfeld et la création artistique (25 janvier 1977)
Vérité du physicalisme, pulsion de mort, pulsion de vie. Eissler, Léonard et le traumatisme. Le Cenacolo. L'œil comme porte d'entrée. Défense et symbolisation (1er février 1977)
L'irreprésentable. Le déluge et la pulsion de mort. Au-delà du principe de plaisir, traumatisme et névrose traumatique (8 février 1977)
La spéculation freudienne. Douleur et traumatisme. Dérivation du physique au psychique. Pour regrouper quelques fils épars (15 février 1977)


 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Jean Laplanche, ancien élève de l'École normale supérieure, ancien interne des hôpitaux psychiatriques, professeur émérite à la Sorbonne (Université Paris VII), est docteur honoris causa des Universités de Lausanne, Buenos-Aires et Athènes. Il dirige aux Puf les collections « Bibliothèque de psychanalyse » et « Voix nouvelles en psychanalyse ». Il est directeur scientifique des Œuvres complètes de Freud – OCF-P en français et auteur de nombreux ouvrages, en particulier le Vocabulaire de la psychanalyse (avec J.-B. Pontalis).

Avis et commentaires

Un petit livre très précis sur un phénomène connu mais peu étudié.

Comments

Un petit livre très précis sur un phénomène connu mais peu étudié.