Premières leçons sur la sociologie de Raymond Boudon - Michel Dubois - Bibliothèque Major - Format Physique et Numérique | PUF  

Premières leçons sur la sociologie de Raymond Boudon

Image: 
Premières leçons sur la sociologie de Raymond Boudon
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/02/2000
10,50 €
Article attaché: 
En rupture
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

La démarche sociologique définie par R. Boudon est à la fois novatrice par ses méthodes et essentielle par ses résultats : pour lui, la sociologie est une science. Cet ouvrage présente l’auteur, la cohérence et la spécificité de sa démarche par rapport aux autres traditions sociologiques, les concepts d’action, de rationalité, d’agrégation, la valeur explicative de la sociologie de l’action et les grands axes de la discussion critique suscitée par l’œuvre de R. Boudon.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
160
Code ISBN: 
978-2-13-049351-8
Numéro de tome: 
22
Numéro d'édition: 
1
Format
11.8 x 17.2 cm

Sommaire

Table des matières: 

Avant-propos


Chapitre 1. Itinéraire d’un sociologue critique: Raymond Boudon


I. Une sociologie « cognitive », c’est-à-dire une sociologie à visée scientifique capable de créer du savoir: La diversité des fonctions de la sociologie — Recommandations à l’usage de tout sociologue
II. Les étapes d’un parcours intellectuel et professionnel: 1954-1964 : les années de formation. Rencontres avec R. Aron, P. Lazarsfeld, J. Stoetzel — 1964-1979 : de l’étude de la formalisation mathématique à l’analyse des conséquences inattendues des actions individuelles — De 1979 à nos jours : élaboration d’un « paradigme » sociologique et extension de ses domaines d’applications
III.  L’ « explication de texte » comme méthode ou la filiation critique à la tradition sociologique: La sociologie n’est pas l’histoire de la sociologie — Les deux cercles


Chapitre 2. L’individualisme méthodologique: Principes de la sociologie de l’action


I. Action(s): Actes, comportements et actions — Les contextes de l’action
II. Rationalité(s): La démarche compréhensive — Les types de rationalité
III.  Le lien micro/macro : l’agrégation des actions individuelles: Les effets d’agrégation simples ou « effets de sommation » — Les effets d’agrégation complexes


Chapitre 3. La critique des préjugés sociologiques


I.  L’autonomie de la sociologie : quels rapports avec la psychologie et l’économie ?: Sociologie et psychologie — Sociologie et économie
II.  Le déterminisme « bien tempéré »: La critique du « sociologisme » : hyperfonctionnalisme, hyperculturalisme et réalisme totalitaire (ou holisme) — Une conception renouvelée du déterminisme social
III.  La sociologie formelle: Une conception « active » de la connaissance — Le programme formel en sociologie


Chapitre 4. L’école est-elle responsable des inégalités ? Choix scolaire et mobilité sociale


I.  Les causes de l’inégalité des chances scolaires: Définition et rappel de quelques données statistiques — La théorie des deux mécanismes
II.  Inégalité des chances scolaires et inégalité des chances sociales: Le paradoxe d’Anderson — L’allocation des statuts sociaux : principe méritocratique et/ou principe de dominance ?— Une théorie formelle de la mobilité sociale


Chapitre 5. D’où viennent les idées reçues ? L’adhésion aux croyances collectives


I.  La diversité des croyances collectives
II.  La rationalité des croyances collectives: L’asymétrie de l’explication traditionnelle des croyances — L’approche « cognitiviste » des croyances


Chapitre 6. Regards opposés sur Boudon – Originalité, influence et critiques de la sociologie de R. Boudon


I.  Une sociologie originale et influente
II.  Éléments de discussion critique: L’individualisme méthodologique sociologique a-t-il une histoire ? — L’individualisme méthodologique a-t-il parti lié avec une philosophie individualiste ? — L’approche formelle des phénomènes sociaux conduit-elle à ignorer la réalité concrète des individus ? — La sociologie de l’action est-elle vouée à produire une représentation utilitariste des phénomènes sociaux ? — Le principe de symétrie mis en œuvre par R. Boudon dans son analyse de l’adhésion aux croyances collectives est-il fécond ?

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Michel DUBOIS est chargé de recherche au CNRS

Avis et commentaires