Pourquoi la dissuasion - Nicolas Roche - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

Pourquoi la dissuasion

Image
Pourquoi la dissuasion
Pourquoi la dissuasion
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
18/01/2017
27,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Daesh et le terrorisme de masse n’épuisent pas le champ des menaces et des risques qui pèsent sur l’Europe et la France. Alors qu’en Europe l’évolution de la Russie et de sa stratégie militaire inquiète, qu’en Asie les dynamiques nucléaires sont centrales, et qu’au Moyen-Orient les tensions entre États restent vives au lendemain de l’accord nucléaire avec l’Iran, l’actualité internationale incite à se poser de nouveau des questions fondamentales sur le langage de la force et de la puissance.
La place et le rôle de la dissuasion nucléaire font l’objet de débats passionnés, entre ceux qui estiment cette arme trop chère, immorale, dépassée et inutile pour faire face aux défis du moment, et ceux qui veulent préserver un équilibre politique et capacitaire global de nos politiques de défense. Se préparer à ce débat, c’est d’abord en maîtriser les aspects techniques, historiques et stratégiques.
Sur le modèle des War Studies anglo-américaines, de nombreuses initiatives voient le jour dans le monde académique français. Pour accompagner un tel effort, cet ouvrage, aussi accessible et complet que possible, a pour objectif de permettre à chacun de se réapproprier une vraie grammaire nucléaire et stratégique.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
562
Code ISBN: 
978-2-13-078621-4
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Avant-propos


Une introduction – La dissuasion et les crises contemporaines


Chapitre 1 – Ukraine et Syrie : quels enseignements tirer de ces deux grandes crises ?


I. La crise chimique syrienne
1. Rappel des faits : le programme chimique et l’attaque du 21 août 2013
2. Les gains tactiques des mensonges syriens
3. Les États-Unis en déficit de crédibilité
4. L’adaptation des stratégies de défense au Moyen-Orient
5. Les conséquences en Asie de la crise syrienne
6. Pertinence générale du concept de dissuasion
II. La crise ukrainienne
1. Les dimensions nucléaires de cette crise
2. Implications pour la dissuasion en Europe
3. Implications nucléaires globales et dissuasion élargie
4. Conséquences sur le désarmement et la maîtrise des armements
5. Impact sur le régime et les crises de non-prolifération


Première partie – L’exemple de la France


Chapitre 2 – Quelles menaces pour quelle politique de défense ?
I. Une perspective historique officielle : les Livres blancs français
1. Lois de programmation militaire (LPM) et Livres blancs : la construction officielle d’une politique de défense
2. Livre blanc de 1972 : la dissuasion, alpha et oméga de la défense française
3. Livre blanc de 1994 : la projection et l’intervention
4. Le Livre blanc de 2008 : mondialisation et sécurité nationale
II. Le Livre blanc de 2013
1. Description des menaces
2. Quel modèle d’armée et quelles capacités militaires ?
III. Contre-point : les politiques de défense actuelles des États-Unis et de la Russie
1. États-Unis : une supériorité militaire conventionnelle
2. Russie : centralité du fait nucléaire
IV. La dissuasion nucléaire : à quoi sert-elle aujourd’hui ?
1. La permanence de menaces étatiques majeures
2. Les risques de chantage étatique
3. Les menaces liées à la prolifération régionale
4. Les vulnérabilités nouvelles de nos sociétés
5. Le risque de ruptures stratégiques


Chapitre 3 – Une introduction historique : le programme français des origines à nos jours
I. Des premiers travaux scientifiques à la décision d’un programme militaire

1. La préhistoire des applications militaires (1900-1945)
2. Les débuts du programme nucléaire français (1945-1952)
3. Les décisions politiques fondamentales (1954-1958)
4. Le général de Gaulle et le début de la Ve République (1958-1960)
II. Du premier essai en 1960 à la fin de la guerre froide
1. La constitution des forces nucléaires françaises stratégiques et les années 1970
2. Les forces nucléaires tactiques ou sous-stratégiques
3. L’évolution des doctrines stratégiques, en France et à l’OTAN
III. La révolution de 1995-1996 et ses suites
1. Perfectionnement de l’arsenal stratégique et mesures de désarmement
2. La révolution de la fin des essais et le programme simulation
3. Les armes nucléaires françaises aujourd’hui et les évolutions doctrinales


Deuxième partie – Brève grammaire de la dissuasion


Chapitre 4 – Une introduction technique et conceptuelle
I. Principales données techniques du nucléaire de défense
1. Principes de fonctionnement d’une arme
2. Les données techniques d’un programme nucléaire militaire
3. Les différents vecteurs d’un programme militaire
4. La propulsion nucléaire
II. Grands concepts du nucléaire de défense et de la dissuasion
1. Dissuasion : naissance et définitions
2. Principaux concepts de dissuasion
3. Quelques scénarios de conflit nucléaire


Chapitre 5 – La relation stratégique américano-russe : une approche historique
I. Course aux armements et modernisation : 1945-1972
1. Suprématie nucléaire américaine et débuts de la guerre froide : 1945-1953
2. Les années 1950 : course aux armes nucléaires et évolutions doctrinales
3. Les années 1960 : missile gap et évolution des doctrines
4. Retour sur les évolutions initiales de la doctrine nucléaire soviétique
II. Arms control, détente et compétition : 1972-1991
1. Lancement des initiatives d’arms control : SALT I et II
2. Poursuite de la compétition technologique et militaire
3. Reagan : course aux armements nucléaires et conventionnels
4. Fin de la guerre froide : 1985-1991
III. L’après-guerre froide, désarmement et compétition stratégique : 1992-2014
1. Un problème immédiat : gérer la fin de l’URSS
2. Poursuite du désarmement nucléaire
3. Évolutions doctrinales et capacitaires contemporaines des États-Unis
4. Évolution de la stratégie nucléaire russe depuis 1991


Chapitre 6 – Le Traité de non-prolifération et le désarmement nucléaire
I. Naissance du régime de non-prolifération nucléaire
1. Les prémices
2. Négociation et conclusion du TNP
3. Autres normes
II. Le cœur du régime : contenu du traité de non-prolifération
1. Des droits et obligations organisés en trois grands piliers
2. Vers l’universalité du TNP ?
III. Quelques grands débats contemporains
1. Garanties et contrôles de l’AIEA
2. Promotion des usages civils, contrôle des exportations et contre-prolifération
3. Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE)
4. Projet de traité d’interdiction de production de matière fissile pour les armes
5. Les garanties négatives de sécurité
6. Le désarmement nucléaire, mythes et réalités


Troisième partie – Dissuasion et équilibres régionaux


Chapitre 7 – Les équilibres nucléaires en Asie-Pacifique
I. L’Asie du Sud : l’Inde et le Pakistan dans leur environnement régional
1. Une histoire du programme nucléaire pakistanais
2. Une histoire du programme nucléaire indien
3. Le dilemme stratégique indo-pakistanais et les scénarios de conflit
4. L’Inde et la Chine : non-emploi en premier et crédibilité stratégique
II. La Corée du Nord : histoire d’une crise
1. Les programmes nucléaire et balistique nord-coréens
2. Les tentatives diplomatiques d’accord de dénucléarisation
3. Scénarios de conflit : vers une force nucléaire nord-coréenne opérationnelle
III. La Chine : quels équilibres stratégiques en Asie ?
1. Histoire des programmes nucléaires et balistiques chinois
2. Modernisation et accroissement de l’arsenal chinois : quelles perspectives ?
3. Questions pour l’avenir : non-emploi en premier et scénarios de conflits complexes
IV. Dissuasion nucléaire élargie et rôle des États-Unis en Asie
1. Les garanties américaines de sécurité en Asie : les mots et les actes
2. Des garanties américaines aujourd’hui sous tension
3. Quels intérêts de sécurité pour les Européens ?


Chapitre 8 – La crise nucléaire iranienne
I. Quelle est la nature du problème ?
1. Des activités nucléaires liées au cycle du combustible sans rationalité civile
2. De nombreuses activités aux dimensions militaires
3. Un programme balistique complet
4. Une méthode clandestine d’acquisition et de développement
II. Quels sont les enjeux internationaux, politiques et de sécurité de cette crise ?
1. Le respect de la règle de droit et le régime de non-prolifération
2. Sécurité régionale et « cascade de prolifération »
3. La sécurité de l’Europe
III. Les paramètres d’une solution négociée : une brève histoire des négociations
1. Le lancement d’une initiative diplomatique européenne en 2003
2. L’accroissement de la tension et des sanctions : 2006 – 2013
3. L’enclenchement d’une nouvelle phase en 2013 et la conclusion d’un accord global
IV. Quel bilan et quelles leçons tirer de ces quinze années de crise ?
1. Le plan d’action global : un accord robuste, qui ne règle pas nécessairement la crise
2. Peut-on tirer des enseignements de cette longue crise ?


Quatrième partie – Dissuasion et capacités non nucléaires


Chapitre 9 – Armes chimiques et biologiques : qu’est-ce qu’une arme de destruction massive ?
I. Les armes chimiques : des armes interdites tardivement et toujours employées
1. Les armes chimiques : fabrication, effets et emplois militaires possibles
2. Une histoire des armes chimiques : programmes, emplois et interdiction complète
3. Le régime d’interdiction totale des armes chimiques et ses principaux enjeux
4. Retour sur deux exemples de crises chimiques contemporaines : Irak et Syrie
II. Les armes biologiques : des armes interdites très tôt et jamais employées
1. Les armes biologiques : caractéristiques, production et stratégies d’emploi
2. Des armes biologiques très peu employées et interdites précocement
3. Le régime d’interdiction des armes biologiques et à toxines et ses grands enjeux


Chapitre 10 – La défense anti-missiles : programmes, concepts et grands enjeux
I. Concepts et technologies : qu’est-ce que la défense anti-missiles ?
1. Quels objectifs ? Le classement des systèmes par la menace
2. Comment se déroule une bataille balistique ?
II. La défense anti-missiles dans les crises contemporaines
1. La défense anti-missiles et la relation stratégique américano-russe
2. Israël, le Moyen-Orient et la défense anti-missiles
3. L’Asie et la défense anti-missiles
III. Quelles conclusions théoriques et quel rôle pour la défense anti-missiles ?
1. L’évolution des réflexions françaises
2. Course aux armements ou renforcement de la dissuasion ?


Chapitre 11 – L’espace et la cyberdéfense : enjeux de sécurité, régulation et dissuasion
I. L’espace exo-atmosphérique : sécurité, stabilité et compétition
1. Pourquoi l’espace est-il un enjeu stratégique majeur pour les États ?
2. Une brève histoire de l’espace militaire
3. Quelles formes de régulation et quelles politiques de sécurité spatiale ?
II. Le cyberespace : problèmes de sécurité, régulation et dissuasion
1. Qu’est-ce qu’un conflit dans le cyber-espace ? Problèmes de définition
2. Théorie de la dissuasion appliquée
3. Course aux armements ou développement de normes ?


Une conclusion – Le droit et la morale


Chapitre 12 – Norme juridique et puissance : la dissuasion nucléaire est-elle immorale ?
I. L’impact humanitaire d’un échange nucléaire : une contre-histoire morale
1. Le processus dit « des conséquences humanitaires »
2. Une contestation morale aussi ancienne que l’arme nucléaire
II. Le droit : l’arme nucléaire est-elle illégale ?
1. Le droit positif et l’arrêt de la Cour internationale de justice de 1996
2. Le principe de distinction des non-combattants
3. La proportionnalité
III. La notion de guerre juste et la disparition de la menace totalitaire soviétique
1. Une défense morale de la dissuasion nucléaire : les écrits de sir Michael Quinlan
2. Les justifications religieuses transitoires de la dissuasion pendant la guerre froide
3. Dissuasion nucléaire : le contexte stratégique et la morale


Chapitre 13 – Conclusion générale


Bibliographie
Index des noms et des notions

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Nicolas Roche est chargé de cours et responsable du Centre interdisciplinaire d’études sur le nucléaire et la stratégie à l’École normale supérieure (Ulm). Archiviste paléographe, diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et ancien élève de l’École nationale d’administration, il a par ailleurs occupé divers postes au ministère des Affaires étrangères, au ministère de la Défense et au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives.

Avis et commentaires