Pour une vraie concurrence des monnaies - Friedrich Hayek - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

Pour une vraie concurrence des monnaies

Image
Pour une vraie concurrence des monnaies
Pour une vraie concurrence des monnaies
Auteur: 
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
07/10/2015
18,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Comment garantir la stabilité monétaire ? Friedrich A. Hayek propose une réponse radicalement nouvelle à cette question. Selon lui, le contrôle par l’État de l’émission monétaire conduit à des crises économiques récurrentes. En 1976, Hayek défend au contraire, parallèlement aux monnaies nationales, l’émission de monnaies privées concurrentes. Des banques privées émettraient alors des monnaies distinctes et seraient incitées à stabiliser leur valeur, permettant sur le temps long une inflation bien inférieure à celle que nous connaissons depuis plusieurs décennies. L’ouvrage est écrit peu de temps après que les États-Unis ont rompu tout lien entre le dollar et l’or en 1971, laissant place au système monétaire contemporain fondé uniquement sur des monnaies-papier inconvertibles.
Pour Hayek, la réforme monétaire est urgente, car ce qui est en jeu n’est pas une question d’ordre purement technique, mais « le futur de la civilisation » : la création monétaire par les banques centrales sape le bon fonctionnement du marché et nourrit la croissance de l’État. L’avenir de la société libre est donc lié à celui du système monétaire.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
272
Code ISBN: 
978-2-13-060728-1
Numéro d'édition: 
1
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Préface, par Pascal Salin
Introduction
Note d’introduction à la seconde édition
Chapitre I – Une proposition positive
Chapitre II – La généralisation du principe théorique sous-jacent
Chapitre III – L’origine des prérogatives gouvernementales pour la production de monnaie
Chapitre IV – L’abus incessant des prérogatives étatiques
Chapitre V – Le mysticisme du cours légal
Chapitre VI – Bien comprendre la loi de Gresham
Chapitre VII – L’expérience limitée des monnaies parallèles et des pièces de commerce
Chapitre VIII – Mettre des monnaies fiduciaires privées en circulation
Chapitre IX – De la concurrence entre banques émettant des monnaies différentes
Chapitre X – Une digression sur la définition de la monnaie
Chapitre XI – De la possibilité de contrôler la valeur d’une monnaie en concurrence
Chapitre XII – Quel type de monnaie le grand public choisirait-il ?
Chapitre XIII – Quelle valeur de la monnaie ?
Chapitre XIV – L’inutilité de la théorie quantitative pour nos fins
Chapitre XV – Le comportement souhaitable de l’offre de monnaie
Chapitre XVI – La banque libre
Chapitre XVII – Plus d’inflation ou de déflation générale ?
Chapitre XVIII – La politique monétaire ni souhaitable ni possible
Chapitre XIX – Une plus grande discipline que celle des taux de change fixes
Chapitre XX – Doit-il y avoir des zones monétaires séparées ?
Chapitre XXI – Les effets des finances et des dépenses publiques
Chapitre XXII – Problèmes de transition
Chapitre XXIII – La protection contre l’État
Chapitre XXIV – Les perspectives à long terme
Chapitre XXV – Conclusions
Annexe
Bibliographie

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Friedrich A. Hayek (1899-1992), économiste et théoricien de l’ordre social, fut l’un des plus éminents penseurs du libéralisme du XXe siècle. Il a reçu le prix Nobel d’économie en 1974 pour ses travaux en théorie monétaire. Les Puf ont publié la traduction française de ses principaux ouvrages.
Traduit de l’anglais par Guillaume Vuillemey.