Poétique de Jules Laforgue - Henri Scepi - Ecriture - Format Physique et Numérique | PUF  

Poétique de Jules Laforgue

Image
Poétique de Jules Laforgue
Poétique de Jules Laforgue
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/11/2000
11,66 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Méconnue et même souvent mésestimée, l'oeuvre poétique de J. Laforgue (1860-1887) vaut avant tout par son aptitude à poser le sujet créateur dans une situation critique et distancée par rapport à la question du langage et au problème conjoint de l'expression. Réfutant une à une les thèses qui affirment dogmatiquement le primat du Beau absolu, Laforgue avance en effet l'hypothèse d'une esthétique en devenir, soucieuse d'inventer une langue originale. Certes, une telle postulation rejoint l'impératif de modernité de la génération "décadente", mais elle recoupe également les principes fondateurs des théories philosophiques et scientifiques, qui au XIXe siècle, s'attachent à reproblématiser la figure du sujet, à la lumière des catégories de fluctuation et de mutabilité.

Aussi la poétique laforguienne s'enrichit-elle des écarts et des accidents de l'empirie comme de l'incessant mouvement de la vie.

A partir des "Complaintes", 1885, Laforgue introduit dans la poésie de la fin du XIXe siècle, une voix, un ton à nul autre pareil, qui, jouant habilement des effets de décalage, de contraste et de contrepoint, ruine les facilités du pathos et les artifices du lyrisme effusif. De là l'émergence d'un sujet parlant polymorphe et d'un discours plurivoque qui, favorisant l'exercice de l'ironie et de l'auto-dérision, instituent une autre manière de faire et de dire la poésie.

Cet essai se propose ainsi d'examiner les conditions de posssibilité d'une écriture et les inetrmittences d'une parole, en confrontant les textes poétiques et les métadiscours théoriques.

Texte de couverture


Caractéristiques

Nombre de pages: 
272
Code ISBN: 
978-2-13-051104-5
Numéro d'édition: 
1
Format
13.5 x 21.5 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction

PREMIÈRE PARTIE LA PROBLÉMATIQUE DU SUJET

Sujet et inconscient

  Les voies de la désimplication

  Le champ conceptuel de la doctrine de Hartmann

DEUXIÈME PARTIE VERS UNE THÉORIE DE LA MODERNITÉ

Mouvement et fluctuation

  De la variation comme principe esthétique

  Mutabilité du sujet

Le discours de la modernité

  Un dialogue avec Taine

  La décadence : une question

TROISIÈME PARTIE « LES COMPLAINTES » OU LES EMBLÈMES DE LA RUPTURE

Le mode de l’original

  Un désenchantement modalisé

  Le parti pris de la distance

Le choix de la complainte

  Le poème-complainte

  Les voix du poème

QUATRIÈME PARTIE UNE POÉTIQUE DE LA DISCORDANCE

Éléments pour un poème clownesque

  Formes et enjeux de la discordance

  Du bon usage de la fausse note

Le discours de l’ironie

  Un mouvement d’inversion

  Autodérision et réflexivité

Conclusion

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Henri SCEPI est maître de conférences en littérature française du XIXe siècle à l'Université de Poitiers, agrégé de lettres modernes, docteur ès-lettres

Avis et commentaires