Philosophie du rock - Roger Pouivet - Interrogation philosophique (l') - Format Physique et Numérique | PUF  

Philosophie du rock

Image: 
Philosophie du rock
Sous-titre: 
Une ontologie des artefacts et des enregistrements
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
05/05/2010
23,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Les sciences humaines étudient le rock comme un nouveau genre musical dont l’explication devrait être sociologique. Elles nous parlent de jeunes révoltés écoutant Jimi Hendrix à Woodstock ou de l’antiracisme des fans de U2 ; elles décrivent l’ambiance « sex, drugs and rock’n roll » des grands concerts. Ce livre est très différent. Il ne relève ni de la critique musicale ni de la sociologie de l’art. Il porte sur la nature des œuvres musicales rock. Elles sont constituées par des enregistrements et faites en studio pour une diffusion de masse. — Quoi, le rock n’est pas avant tout une musique live ? — Non. Car l’œuvre musicale rock est essentiellement une certaine sorte d’artefact, un enregistrement, conçu pour être aisément disponible, grâce aux moyens techniques que furent le disque ou la bande magnétique, et que sont le CD ou le fichier informatique. Ce livre propose ainsi une ontologie et une métaphysique de ces choses ordinaires, les œuvres musicales rock, contenues dans les objets familiers : les CD ou les lecteurs mp3. Il révèle aussi la finalité de cette ubiquité des œuvres de rock : nous gérons nos émotions en nous passant un CD ou en écoutant notre ipod, en voiture, dans le métro, en travaillant, en dînant, etc. Cette disponibilité de l’œuvre de rock est la conséquence de son mode d’existence. Seule une philosophie conçue comme une ontologie pouvait nous l’apprendre.


 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
264
Code ISBN: 
978-2-13-057364-7
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction
Qu’est-ce que le rock ?
Qu’est-ce qu’une philosophie du rock ?
La métaphysique des choses ordinaires
L’esthétique n’est pas autonome
Émotions et valeurs

Chapitre premier. — L’ontologie du rock
Programme
Cultures et arts populaires
Les arts de masse, une perspective comparée
L’art de masse et son public
Le rock comme catégorie ontologique
Qu’est-ce qu’une œuvre musicale rock ?
L’enregistrement : une nouvelle poétique
Objections et réponses
Coda

Chapitre II. — Métaphysique des choses ordinaires et ontologie de l’art
Ce qui est réel
Contre l’ontologie de l’art
Ontologie de l’art vs empirisme esthétique
Appréciation esthétique et présupposés ontologiques
Le nihilisme artefactuel
Le problème de la constitution matérielle
Il y a des choses ordinaires

Chapitre III. — Les œuvres d’art comme artefacts
Mode d’existence
L’ameublement du monde
Qu’est-ce qu’un artefact ?
Les œuvres d’art sont-elles des artefacts ?
La réalité des artefacts et des œuvres d’art
Constitution, identité et persistance des œuvres d’art
Les dieux sont dans la cuisine

Chapitre IV. — Le rock en contexte
Non à l’ontologie, oui à la vie ? 
Contre l’approche historique
Contre l’approche postmoderne
L’approche sociologique
Ontologie, contexte et performance
Ontologie de la production artistique

Chapitre V. — La maîtrise des émotions
Musique enregistrée et maîtrise des émotions
Musique, émotions et ontologie
Qu’est-ce qu’une propriété émotionnelle ?
La réponse émotionnelle appropriée et la maîtrise des émotions
Maîtrise des émotions et ustensilité des œuvres-enregistrements

Conclusion
Bibliographie
Index nominum


 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Roger Pouivet est professeur à l’Université Nancy 2 et directeur du Laboratoire d’histoire des sciences et de philosophie – Archives Poincaré (CNRS). Il a notamment publié Esthétique et logique (1996), Le réalisme esthétique (2006), L’ontologie de l’œuvre d’art (2e éd., 2010).


 

Avis et commentaires