Petite philosophie du zombie - Maxime Coulombe - Nature humaine (la) - Format Physique et Numérique | PUF  

Petite philosophie du zombie

Image: 
Petite philosophie du zombie
Sous-titre: 
Ou comment penser par l'horreur
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
19/09/2012
13,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Les zombies sont partout, au cinéma, à la télévision, dans nos rues, chez notre libraire. Grotesques et terrifiants, ils pourraient n’être qu’une tendance kitsch, un divertissement à la mode.
Derrière sa démarche traînante et ridicule se cache pourtant une figure symptomatique de notre époque. Peur de l’épidémie ou fantasme de la catastrophe, aliénation moderne ou fascination pour la violence : le zombie et le monde apocalyptique qu’il crée nous parlent d’abord, intimement, de nous-mêmes.
Par l’obscène exhibition de la mort, ultime tabou de la société occidentale, il brise les limites de la condition humaine : celles de la conscience, de la vie, de la civilisation. Mais, surtout, il trahit un fantasme émergent dans notre culture, celui d’en finir.

[http://www.dailymotion.com/video/xu2q58_maxime-coulombe-petite-philosoph... Voir la vidéo de présentation du livre par Maxime Coulombe réalisée à la librairie Mollat]

 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
160
Code ISBN: 
978-2-13-058940-2
Numéro d'édition: 
1
Format
13 x 20 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction


1. Le motif
Le zombie haïtien
Le zombie des années 1960
Le zombie comme épidémie
Évolution et transformation


2. Le double
Quand la réalité glisse
La ressemblance
Le monde intérieur des zombies
Les traumatismes de la modernité
Sous le vernis, le monstre
L’homme sacré
Le doute et l’antihumanisme


3. Le monstre
« La mort, la mort partout »
Abject
Le déni de la mort
Du fantôme au zombie
Le déni de la chair
Le zombie comme figure grotesque
Se défouler, à défaut de rêver


4. L’apocalypse
Le sublime et la ruine
La contradiction et l’idée
Le sens du sublime : le ressassement de la fin du monde
Curiosité et défoulement
Pulsion de mort et défoulement
Se défouler par la fiction

Ouverture
Bibliographie
 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Sociologue et professeur d’histoire de l’art contemporain à l’université Laval, Maxime Coulombe travaille sur les nouveaux imaginaires contemporains. Il a notamment publié : Imaginer le posthumain : sociologie de l’art et archéologie d’un vertige (Presses de l’université Laval, 2009) et Le Monde sans fin des jeux vidéo (Puf, 2010).

 

Avis et commentaires