Passages à l'écriture - Fabienne Calame-Gippet - Educateur (l') - Format Physique et Numérique | PUF  

Passages à l'écriture

Image: 
Passages à l'écriture
Sous-titre: 
Un défi pour les apprenants et les formateurs
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/11/2000
18,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Dans la première partie de cet essai, les auteurs construisent la notion de passage à l'écriture puis à partir d'une enquête, de dresser un inventaire des principales "ruses" utilisées. Des propositions sont esquissées : et si l'école au lieu de croire que ce fameux passage allait de soi, devenait le lieu où l'on peut s'échanger les "ruses" de chacun ?

La deuxième partie tente de cerner les modalités et les enjeux de ce passage par l'écriture, cette expérience qui transforme celui qui écrit en l'aidant à penser, à se construire comme sujet. L'écriture induit des mutations sur le plan identitaire et sur le plan cognitif, encore faut-il que la situation d'écriture soit suffisamment ouverte pour que le sujet puisse s'y inscrire en tant que sujet singulier. Une perspective didactique donne des situations permettant de vivre l'écriture comme passage.

Cet ouvrage invite à considérer l'écriture sous des angles un peu inhabituels et propose aux enseignants de devenir des "passeurs d'écriture"


Caractéristiques

Nombre de pages: 
232
Code ISBN: 
978-2-13-050186-2
Numéro de tome: 
999
Numéro d'édition: 
1
Format
13.5 x 21.5 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction générale


Première partie


LE PASSAGE À L’ÉCRITURE


Chapitre 1. — Le passage à l’écriture


Entrée dans / passage à l’écriture : deux temporalités bien distinctes


L’entrée dans l’écriture


De multiples aspects à prendre en compte


Quelques exemples


Les apprentissages


Le passage à l’écriture


La métaphore du passage dans le discours des usagers de l’écrit


Définition du « passage à l’écriture »


Deux grandes modalités de passage


Le passage à l’écriture et la didactique de l’écriture


Une question importante


Approches du passage à l’écriture intéressant le didacticien


Pratiques innovantes


De quelques recherches


Une approche « différente » du passage à l’écriture


Vers un élargissement des perspectives


Une certaine conception des usagers


Les pratiques sociales et leur légitimité


Aspects méthodologiques de la recherche


Quelles démarches ?


Quels choix ?


Conclusion


Chapitre 2. — Les ruses spontanées ou l’invention du passage à l’écriture


La notion de ruse


Réflexion sur les catégories de l’action : stratégie et tactique


Stratégie, tactique et point de vue


Les notions de ruse et d’écart


Les rituels de passage à l’écriture


Définition


De l’existence de rituels de passage à l’écriture


Fonction des rituels


De quelques aspects des rituels


Rituels et rapport à l’écriture


Les pratiques obliques


Pratiques scripturales intermédiaires


Passage par des signes non linguistiques


De la « scription » à l’ « écriture »


L’oral : un intermédiaire pour l’écrit


Interagir avec autrui à l’oral


Soliloquer pour écrire


Chapitre 3. — Passage de l’écriture. Propositions didactiques


D’un non-événement à une situation-problème


Faire verbaliser


Le choix des moyens : de quelques propositions


Favoriser l’échange de ruses


Vers l’instauration de rites collectifs de passage à l’écriture


Les rites de passage et leur fonction


Passage à l’écriture, rites collectifs et didactique


Ateliers d’écriture et ritualisation


Vers de nouveaux dispositifs au sein de l’institution scolaire


Affirmation de la dimension matérielle de l’écriture


Retour sur l’articulation oral-écrit : le rôle de l’oral dans le processus de production de l’écrit


L’enseignant passeur d’écriture


Deuxième partie


L’ÉCRITURE COMME PASSAGE


Passage


Chapitre 4. — Les enjeux de l’écriture en formation


À la recherche d’une posture de sujet écrivant dans l’institution ?


La place de l’écriture en formation


Vers une culture de l’autorisation


Chapitre 5. — Les registres du passage


L’écriture comme processus interprétatif


Quête de significations, accès à l’écriture


L’apostrophe évaluative en formation continue d’enseignants et de formateurs


Écriture et médiation cognitive


L’écriture comme processus médiateur


Écrire ou le débat entre théorie et pratique en formation d’enseignants


Chapitre 6. — Dispositifs d’écriture en formation initiale et continue


L’écriture d’un abécédaire


Ce qu’est l’abécédaire


Inventer ses mots de passe


Présentation du dispositif d’écriture


Place de l’abécédaire dans le processus de formation


Le passage ou l’épreuve de l’altérité


Retour sur le dispositif


L’écriture de cartes à jouer


Les cartes à jouer


Passer par ses cartes en formation


La question des outils conceptuels dans le processus de formation


Matérialiser les outils conceptuels


Description du dispositif d’écriture appropriative : deux variantes


Description d’un exemple du dispositif 1


Description d’un exemple du dispositif 2


Le passage ou l’expérience de la distance


Retour sur le dispositif : un passage difficile


Chapitre 7. — L’écriture comme passage. Propositions didactiques


Les genres écrits du passage


Les genres institutionnels : des outils de formation ?


Les genres privés : des écrits à réfléchir en formation ?


Dispositifs de médiation conceptuelle : vers de nouveaux genres ?


 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Fabienne CALAME-GIPPET est maître de conférences à l'IUFM Nord Pas de Calais, elle est membre de l'UMR CNRS DYALANG

Régine DELAMOTTE-LEGRAND est directrice de l'UMR CNRS DYALANG dynamiques socio-langagières et professeur en sciences du langage à l'Université de Rouen

Anne JORRO est maître de conférences au département sciences de l'éducation de l'Université de Provence, elle a mené cette recherche lorsqu'elle était en poste au département des sciences de l'éducation de l'Université de Rouen

Marie-Claude PENLOUP est maître de conférences au département des sciences du langage de l'Université de Rouen, elle est membre de l'UMR CNRS DYALANG et a coordonné l'opération de recherche à l'origine de ce travail

Avis et commentaires