Ontologie du secret - Pierre Boutang - Quadrige - Format Physique et Numérique | PUF  

Ontologie du secret

Image: 
Ontologie du secret
Sous-titre: 
Préface de Jean-François Mattéi
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
19/10/2016
19,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

« Je décris et termine ici une longue enquête, conduite inégalement, mais jamais délaissée depuis le seuil de l’âge d’homme : sur l’être tel qu’il se cache et se montre dans le secret. […] La diversité des secrets, leur contour matériel, ni l’intention de leur forme, ne se trouvent hors de notre souci ; leur parcours – tantôt tenace, tantôt distrait, car il n’est pas sûr qu’ils se livrent ou se prêtent mieux à la réflexion la plus intense et la plus avare – fut la règle même du voyage, imposant son rythme. Mais pour ces secrets, en leur dénombrement empirique et leur description à loisir, il existe une littérature, une psychologie, et le chantier reste ouvert […] anticipant avec superbe sur tous les résultats, ce projet avait été nommé – il y a trente-trois ans – et accepté par mon maître Jean Wahl : “ontologie de l’idée d’origine”. »


« La langue et la pensée de Boutang sont si belles que Gabriel Marcel dira de l’Ontologie du secret que c’est “un monument, et ceci de bien des manières : par la richesse de l’analyse, par la profondeur de la méditation, et surtout par quelque chose d’autonome qui est exceptionnel”. […] George Steiner à son tour, à qui Boutang sera lié par une amitié d’étoiles, n’hésita pas à placer ce texte magnifique à côté des dialogues de Platon. » (J.-F. Mattéi, « Préface »).


Caractéristiques

Nombre de pages: 
536
Code ISBN: 
978-2-13-078714-3
Numéro d'édition: 
3
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Préface de Jean-François Mattéi
Liminaire


DESTIN


Le tragique – Le sous-produit du destin – « Numen » – Immanence et secret – Cause et conscience – Un exemple – « Hors et dans nous »


PARAÎTRE
I. La séparation
Secret naturel et schisme – Le vêtement – Retrait – La « Chekhina » – Être et paraître – Dans l’espace : « la lettre volée » – Formes voisines


II. L’obstacle du sujet
Clôture et clairière – La finitude – Pourquoi « moi » et ainsi ? – Le bonheur


III. L’archipel du mensonge
Paraît ce qui n’est pas – Ce qui est ne paraît pas – Ne paraît pas ce qui est – N’est pas ce qui paraît – Objection


IV. Le « phénomène » kantien
Triplicité du « phénomène » – Kant et Heidegger – L’éléatisme de Kant – Le schématisme – Retour de la « chose »


V. Séjour chez Circé
Le mythe ésotérique du Théétète – De Platon à Heidegger – Nietzsche : le prochain et le lointain – Quel être du sensible ?


DOMAINES


Première section – Langage
I. Le sceau du secret
II. La parole prophétique
III. Esquisse d’une genèse


Deuxième section – Ressemblance et analogie
I. Épreuves de la ressemblance
II. L’image et le secret
III. L’analogie


Troisième section – Dyades
I. Sommeil et veille
II. Oubli et mémoire
III. Sourire et larmes


Quatrième section – Appartenance et participation
I. L’appartenance et sa négation
II. Les hypothèses de la participation


ÊTRE ET PRÉSENCE
I. La transcendance
L’en-deça, l’au-delà et la limite – La ligne et le lin – Paradigme du Château – Être vers la mort – Une expérience de la miniature – Transcendance dans l’espace ? – Le néantissement dans la vie – La métamorphose – La musique comme transcendance formelle – La naissance et le péché – Mythe


II. Le secret de l’être
Un embarras dans « l’idée de l’être » en 1901 – « Intimior intimo cuilibet » – Origination et perte de l’être – L’humilité comme rapport au secret de l’être – La composition de l’étant selon le Philèbe – Pour faire le point – La révélation à Parménide – « Fides quaerens intellectum » – « Celui qui est »


Dénouement
Le présent et la présence – « Présent vivant » – Le couloir oblique


Notes

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Normalien et agrégé de philosophie, journaliste et essayiste, Pierre Boutang (1916-1998) a terminé sa carrière professeur de métaphysique à la Sorbonne. Il est l’auteur d’une œuvre prolifique, qui compte des traductions de Platon, des commentaires des plus grands auteurs de la littérature mondiale (Shakespeare) et des ouvrages philosophiques.

Avis et commentaires