Où va la France populaire ? - Nicolas Duvoux - laviedesidées.fr - Format Physique et Numérique | PUF  

Où va la France populaire ?

Image
Où va la France populaire ?
Où va la France populaire ?
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
16/01/2019
9,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Qui sont les « classes populaires » ? Travail et emploi, trajectoires résidentielles, conditions de revenus, pratiques culturelles, ressorts moraux : autant d’axes de lecture étudiés dans cet ouvrage qui permettent d’en aborder à la fois les conditions d’existence partagées et les fractures internes. Entre des ménages qui se rapprochent des classes moyennes et tendent à adopter leur mode de vie, et des familles qui s’enfoncent dans la précarité voire la pauvreté, la mise au jour de cette polarisation des classes populaires permet de mieux comprendre leur fragmentation identitaire et politique à l’œuvre. Au-delà des statistiques, les auteurs dressent une cartographie fine et vivante d’un milieu profondément recomposé depuis l’éclatement du monde ouvrier et qui tente de faire face, individuellement et collectivement, aux inégalités sociales.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
120
Code ISBN: 
978-2-13-080062-0
Numéro d'édition: 
1
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Florence Weber, « L’exigence ouvrière d’égalité : mutations et résistances »

Pierre Gilbert, « Rénovation urbaine et fragmentation des classes populaires »

David Gaboriau, Carlotta Benvegnù, « Le hasard de la logistique. Quand les mobilités ouvrières passent par l’entrepot »

Ana Perrin-Heredia, « De si petites différences. Conduites économiques et segmentation sociale »

Olivier Masclet, « Face à la télévision : un miroir des inégalités entre les strates populaires »

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Cet ouvrage est dirigé par Nicolas Duvoux, sociologue, professeur des universités à l’université Paris 8 et chercheur au Cresppa-LabTop, et Cédric Lomba, sociologue, directeur de recherche au CNRS, chercheur au Cresppa-CSU.
Ont contribué à cet ouvrage Carlotta Benvegnù, David Gaborieau, Pierre Gilbert, Olivier Masclet, Ana Perrin-Heredia et Florence Weber.