Nouvelle théorie sociologique des professions - Florent Champy - Lien social (le) - Format Physique et Numérique | PUF  

Nouvelle théorie sociologique des professions

Image: 
Nouvelle théorie sociologique des professions
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
09/02/2011
26,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Injonctions à la performance, contrôle renforcé des coûts, bureaucratisation des contextes de travail : comment ces évolutions affectent-elles la qualité du travail des médecins, des enseignants ou encore des travailleurs sociaux ? Les sociologies usuelles des professions relèvent d’un paradigme relativiste leur interdisant de répondre à cette question pourtant cruciale. Par crainte de reprendre à leur compte des points de vue particuliers sur les activités étudiées, ces sociologies insistent unilatéralement sur la diversité des conceptions subjectives du travail présentes au sein d’une même profession. Mais elles renoncent ainsi à penser des critères objectifs de la qualité du travail professionnel. Un changement de paradigme s’impose pour surmonter les difficultés théoriques et pratiques liées à cette approche.
Cet ouvrage répond à cette attente. D’une enquête sur l’architecture, et de développements sur de nombreuses autres professions, émerge un cadre théorique original qui permet de penser simultanément les contraintes normatives inhérentes à une activité, et la diversité des conceptions qui s’y affrontent. Il en résulte un regard neuf sur des aspects de la vie des professions comme les carrières, l’enseignement, la compétition interne ou encore la participation à la production de l’action publique. Et l'on comprend mieux quels processus entravent la recherche de solutions appropriées aux problèmes traités.
Ce livre s’adresse non seulement aux sociologues des professions, mais encore à tous les chercheurs en sciences sociales insatisfaits des apories auxquelles conduit l’opposition – considérée à tort comme indépassable – entre les approches objectiviste et relativiste. Il intéressera aussi les professionnels désireux de comprendre ce qui rend leur activité vulnérable aux évolutions et aux pressions extérieures. Un regard salutaire sur des activités porteuses d’enjeux collectifs majeurs.


  


Caractéristiques

Nombre de pages: 
314
Code ISBN: 
978-2-13-058097-3
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction générale
Les conceptions continuiste et discontinuiste des théories sociologiques
Le fonctionnalisme et le paradigme des faits sociaux
L'interactionnisme et le paradigme de l'action sociale
Une conception non déterministe des institutions
Le holisme compréhensif
Plan de l'ouvrage

I. – Le double ancrage de la théorie
L'ancrage dans la sociologie des professions
L'ancrage dans l'étude du cas de l'architecture
L'enquête

II. – La stabilité des valeurs d’une activité
Le débat sociologique sur les valeurs et les fins des activités professionnelles
Le système contemporain d'évaluation des projets d'architecture
L'ancienneté du système d'évaluation des projets d'architecture
La continuité de l'architecture occidentale
Stabilité des contraintes, historicité et choix
Conclusion

III. – Le système de la culture
L'échelle d'observation des savoirs et des savoir-faire
La constitution historique de la pensée moderne du projet d'architecture
Les savoir-faire de l'architecture
Les savoirs de l'architecture
Conclusion

IV. – Typologie générale des activités professionnelles
Les professions à pratique prudentielle : essai de construction d'un idéaltype
Solution à l'antinomie du statut
Conclusion

V. – La diversité des pratiques
La théorie de la segmentation
L'architecture moderne
Les politiques de construction des hôpitaux des années 1960 aux années 1990
Les deux niveaux de l'autonomie professionnelle
Conclusion

VI. – La vulnérabilité du travail professionnel
Le problème
Les évolutions du travail de l'architecte
Le conflit des modèles professionnels : débats interprofessionnels et stratégies individuelles de formation
Conclusion : les figures de l'architecte

Conclusion générale

Bibliographie générale
Index thématique
Index des noms de personnes


 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Florent Champy est directeur de recherches au CNRS et enseigne à l’EHESS. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont La sociologie des professions (PUF, 2009).


  

Avis et commentaires