Nietzsche et la question du moi - Jacques Ponnier - Philosophie d'aujourd'hui - Format Physique et Numérique | PUF  

Nietzsche et la question du moi

Image
Nietzsche et la question du moi
Nietzsche et la question du moi
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/10/2000
23,33 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

A rebours de la (post)modernité qui s'obstine à trouver dans l'oeuvre de Nietzsche, pour s'y mirer en son acte de naissance, sinon un système du moins un ensemble cohérent de thèses insistantes, on a tenté de retourner sur (contre) cette oeuvre la célèbre vigilance critique de son auteur. Ainsi déconstruite, recentrée et rendue au mouvement de son incessante élaboration, elle révèle que toute philosophie se définit par une stratéie visant à déterminer les représentations où un moi puisse se précipiter et s'estimer en satisfaisant aux exigences énigmatiques d'une instance idéale externe / interne, moi "projection" métaphorique d'une surface et "enveloppe" devant être investie d'énergie pour seulemnt subsister, en alternant inexorablement l'expansion de ses frontières et la rétractation sur son illusoire noyau.

De ces deux mouvements, Nietzsche a d'abord cherché avec entêtement à concevoir la synthèse articulée au nom de la mesure, puis déchaînée par le fantasme irrésistible d'un soi grandiose "surhumain" avant de dénier ce travail du penser en le rabattant définitivement sur une théorie "monadiste" de la volonté de puissance, masque dérisoire de cette dialectique narcissique ne fondant le moi qu'à le séparer de lui-même par l'appel intrusif et séducteur d'une image de perfection venue de l'Autre qui est en l'Autre.

Texte de couverture


Caractéristiques

Nombre de pages: 
272
Code ISBN: 
978-2-13-050850-2
Numéro d'édition: 
1
Format
13.5 x 21.5 cm

Sommaire

Table des matières: 

Liste des abréviations, IX

Préface, XI

Introduction

    Questions de méthode

      Psychanalyse et philosophie

      Concepts psychanalytiques et concepts nietzschéens

    Problématique et hypothèses,

      Modèle de la pulsion et des relations d’objet ou modèle narcissique

      Le « cas » Nietzsche

      La philosophie et la question du moi

Ouverture – Les ambiguïtés du dionysisme

    Apollon et Dionysos contre la modernité,

    Apollon ou Dionysos : question de préséance,

      Apologie de Dionysos

      Apologie d’Apollon

      Le visage diabolique de Dionysos

      Dionysos et l’idéal

      Dionysos ou la mort

    Troisième moment : tentatives de synthèse,

      Synthèse par Apollon

      Dionysos produisant Apollon

    Ambiguïté de l’intellect : la place du philosophe,

    Conclusion : une pensée énigmatique de l’énigme,

  I –  Tentation et idéal,

    L’idéal tiré du moi ?,

    L’idéal adressé par l’autre,

      Les supports de l’idéal

      Le déclin de l’idéal

    Le code détourné par l’affirmation de soi,

    L’idéal infesté par la séduction ?,

      Charme de l’illusion rassurante ou message énigmatique ?

      La mobilisation de la pulsion

      Théorie nietzschéenne de l’énergie « déliée »

    De l’affirmation de l’idéal à sa négation,

      Caractère narcissiquement contradictoire de l’idéal inaccessible

      Prendre la place de l’idéal : la rivalité

      L’intellectualisme et la maîtrise de la relation à l’idéal

      Le retour de Dionysos : fin de l’idéal ?

  II –  L’unité ouverte,

    l’expansion vers l’autre homme

      L’amitié spéculaire

      Tous les autres pris en nous et (ou) découverts en nous

    l’expansion vers la nature,

      Être la nature inanimée,

      De la nature inanimée à l’imago,

    Niezsche androgyne ?,

    Ambivalence de l’expansion,

  III –  L’unité (re)fermée

    Le rejet de la féminité,

      La séduction de la maladie (1) : sexualité et musique,

      La séduction de la maladie (2) : amour, pitié et christianisme,

      La séduction de la médiocrité : la vache et la bière,

      Séparer son moi de celui de la femme-mère,

      Contre la mère-nature, le phallus excité,

    Un système théorique fondé sur le moi séparé,

      L’œil contre l’oreille : le paysage et le moi

      Une éthique du moi-plaisir

    L’échec de la rétraction,

      La solitude ou l’affrontement de l’incertitude du moi,

      Le double et l’ami,

      L’échec théorisé : le moi ramené à l’Autre,

  IV –  La question de l’unité synthétique

    Recherche du moi synthétique substantiel

      Mesure et synthèse articulée

      Du moi monadiste aristocratique au moi synthése de la totalité

      Excès et médiocrité

    La série et l’instant ou la monade introuvable

      La sagesse tragique et la dualité du moi

      Un moi-métamorphose

      Du devenir à l’être

      L’acte destructeur, triomphe du moi-série-instant

    La folie ou le retour de l’autre

      Essence réactive de la volonté de puissance : l’Autre caché

      De la persistance du conflit à l’entrée dans la psychose

Reprise finale,

ouvrages cités

Index des thèmes

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Jacques PONNIER est agrégé de philosophie, docteur de psychologie fandamentale et psychoanalyse, professeur

Avis et commentaires