Montaigne ou la conscience heureuse - Marcel Conche - Quadrige - Format Physique et Numérique | PUF  

Montaigne ou la conscience heureuse

Image: 
Montaigne ou la conscience heureuse
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
10/06/2015
16,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

« “Moi qui n’ai autre fin que vivre et me réjouir”… Vivre à l’aise et à son aise, c’est-à-dire heureux et libre, jouir de sa vie ou plutôt jouir sa vie, sans éclat, doucement, quiètement, un peu douillettement mais pourtant avec une conscience intensifiée et une sorte de concentration religieuse, comme si vivre – sans plus – était la seule tâche humaine sérieuse, et comme s’il fallait l’accomplir avec le respect et la ferveur que l’on a pour les choses sacrées : voilà tout ce qui intéresse Montaigne. »


La conscience chrétienne est conscience malheureuse, dit Hegel : elle est séparée de son bonheur. La conscience montanienne (ou « montaignienne ») est conscience heureuse : être heureux est à la portée de main, par la sagesse et le sentiment de l’être. Dès lors que l’on est sans faute et sans repentir, la condition du bonheur est simplement d’aimer la vie et de savoir la goûter à chaque moment, en réflexion et en sagesse – « sagesse » qui n’est que le « oui » de la vie elle-même. La vie est un don qui nous est fait. Il ne reste à l’homme qu’à accepter ce don avec gratitude, et à rendre grâce à « ce grand et tout puissant Donneur », qui, « tout bon, a fait tout bon » – Dieu ou la Nature.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
272
Code ISBN: 
978-2-13-072962-4
Numéro d'édition: 
1
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Avertissement de la cinquième édition
Avant-propos de la sagesse
Misère de l’homme sans la sagesse
Science et sagesse
La philosophie comme apprentissage de la sagesse
La sagesse comme art d’être heureux


CHOIX DE TEXTES
Un homme vertueux : Julien l’Apostat
L’évangélisation d’un « monde enfant »
La foi des insensés
L’existence morcelée
La conscience malheureuse
« De l’inégalité qui est entre nous »
« Dénéantise de l’homme »
Le « mignon de nature »
Imperscrutable divinité
Insondable nature
Les songes de l’intelligence
Inintelligence immortalité
Le pyrrhonisme des dogmatiques
Incertaines évidences
« C’est moi, c’est mon essence »
L’échelle de sagesse
« Le maître des maîtres »
Le joug de la limite
L’art de jouir de vivre


Table de concordance avec la pagination de l’édition Villey-Saulnier
Vie de Michel de Montaigne
Bibliographie
Appendice : Plan de l’« Apologie de Raymond Sebond »

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Marcel Conche est philosophe, membre correspondant de l’Académie d’Athènes, lauréat de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre et professeur émérite à la Sorbonne. Il est l’auteur d’une œuvre foisonnante, publiée notamment aux Presses universitaires de France.

Avis et commentaires