Michel Foucault. Le pouvoir et la bataille - Philippe Chevallier - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

Michel Foucault. Le pouvoir et la bataille

Image: 
Michel Foucault. Le pouvoir et la bataille
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
09/04/2014
12,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Le pouvoir n’est pas ce dont certains se saisissent un beau matin, pour ensuite le perdre ou le céder au gré des événements. À la lisière de nos vies, le pouvoir s’exerce et se risque sans cesse. Telle fut la grande leçon de Michel Foucault, marquant la fin des rêves – ceux de la révolution, de la transgression, de la prophétie – et le retour du sérieux en philosophie.
Le pouvoir réserve bien des surprises à celui qui se risque à en faire l’analyse. À la fois fort et faible, sûr de sa fin et équivoque, tenace mais réversible, le pouvoir semble perpétuellement menacé par autre chose que l’opposition réfléchie à son exercice. Comment rendre compte de ce paradoxe du pouvoir sans s’interroger sur son lieu d’émergence, ou – si l’on veut conjurer les chimères de l’origine – sur sa limite ? Quel est cet autre du pouvoir, qui à la fois le sous-tend et le met en péril, et hante l’écriture du philosophe ? Cet autre, nous l’appellerons : la bataille. C’est de cette région obscure autour du pouvoir, peu explicitée par Foucault et pourtant présente dans son œuvre, que nous tenterons d’approcher.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
120
Code ISBN: 
978-2-13-063115-6
Numéro d'édition: 
1
Format
11.5 x 17.6 cm

Sommaire

Table des matières: 

1. La question du pouvoir comme vigilance première du philosophe
1.1.  L’éclipse du pouvoir dans le « dernier » Foucault : évaluation critique
1.2.  L’ontologie critique de nous-mêmes
1.2.1. Le présent
1.2.2. L’ontologie
1.2.3. La critique
1.3.  Le pouvoir sans dehors


2. Le pouvoir ou la bataille ?
2.1.  Un indice : l’étude historique des formes judiciaires de la vérité
2.2.  Un changement d’hypothèse
2.2.1. Il faut défendre la société (1976)
2.2.2. « Le sujet et le pouvoir » (1982)
2.3.  Comment lire un événement ?
2.3.1. L’écriture de l’histoire : enjeu et méthode
2.3.2. L’événement entre régularité et irrégularité
2.3.3. L’archive de l’infamie


3. De deux manières de dire la vérité
3.1.  La vérité politique de l’histoire
3.2.  La vérité des batailles
3.3.  De la patience entendue comme une certaine forme de l’urgence


Épilogue : On a raison de se soulever

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Philippe Chevallier est docteur en philosophie. Il est notamment l’auteur de Michel Foucault et le christianisme (ENS éditions, 2011) et a dirigé avec Antoine de Baecque le Dictionnaire de la pensée du cinéma (Puf, 2012). Il travaille à la Bibliothèque nationale de France.

Avis et commentaires