Max Weber et les paradoxes de la modernité - Michael Löwy - Débats philosophiques - Format Physique et Numérique | PUF  

Max Weber et les paradoxes de la modernité

Image: 
Max Weber et les paradoxes de la modernité
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
18/04/2012
18,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Peu d’auteurs ont saisi la modernité occidentale avec la même acuité que Max Weber : désenchantement du monde, rationalité instrumentale, domination rationelle/bureaucratique, différenciation des sphères, polythéisme des valeurs. Il a laissé une profonde empreinte sur les débats historiques, sociologiques, épistémologiques et philosophiques du XXe siècle, suscitant controverses, interprétations et réinter-prétations. Ce qui ne veut pas dire que son œuvre n’est pas d’une très grande rigueur et cohérence. Simplement, par sa richesse, sa subtilité, sa méthodologie complexe, mais aussi son ambivalence envers les manifestations centrales de la modernité – l’État bureaucratique, l’économie capitaliste –, il se prête à des lectures différentes, sinon opposées.
Ce recueil interdisciplinaire contient des essais de spécialistes reconnus de l’œuvre de Weber : Michael Löwy, Catherine Colliot-Thélène, Manfred Gangl, Gérard Raulet, Enzo Traverso et Eduardo Weisz. Ils y abordent différents aspects du rapport de Max Weber à la modernité et à ses paradoxes.
Il contient également un texte de Weber inédit en français.

 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
184
Code ISBN: 
978-2-13-058783-5
Numéro d'édition: 
1
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Michael Löwy, directeur de recherches émérite au CNRS : Introduction

Eduardo Weisz, professeur à l’Université de Buenos Aires : Le Judaïsme antique aux origines de la modernité : les desseins de l’étude wébérienne

Manfred Gangl, maître de Conférences, Université d’Angers : Religion et modernité

Michael Löwy : Stalhartes Gehäuse : l’allégorie de la cage d’acier 

Gerard Raulet , professeur à l’Université de Paris IV, Sorbonne : L’évidence du paradoxe. La thèse de L’Éthique protestante et sa méthode d’exposition

Enzo Traverso, maitre de Conferences à l’Université de Picardie : Entre le savant et le politique. Max Weber contre les intellectuels

Catherine Colliot-Thélène, professeur de philosophie à l’Université de Rennes 1, membre de l’Institut Universitaire de France : D’une modernité politique à une autre. Les analyses wébériennes de la politique à l’épreuve de la mondialisation

Michael Löwy : Présentation de l’inédit
Max Weber : Le fondement économique de l’« Impérialisme » (sous-chapitre de la deuxième partie de Économie et Société, inédit en français, trad. Christophe David)

 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Michael Löwy est directeur de recherches émérite au CNRS. Il a notamment publié, en collaboration avec Erwan Diantell, Sociologies et religion. Approches dissidentes (PUF, 2005) et Sociologies et religion. Approches insolites (PUF, 2009).

Avis et commentaires