Machiavel. La politique du moindre mal - Gérald Sfez - Collège international de philosophie - Format Physique et Numérique | PUF  

Machiavel. La politique du moindre mal

Image: 
Machiavel. La politique du moindre mal
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/09/1999
24,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

De la cruauté à la sévérité de la loi, en passant par les bienfaits de la discorde civile, les usages du mal sont le fil directeur de l’œuvre de Machiavel, ils concernent tout régime politique, quel qu’il soit. Pensée du politique, celle d’un mode particulier de spéculation, liée à la fois à la positivité de l’Histoire et à une écriture de la cohérence brisée, l’œuvre machiavélienne perturbe toute philosophie politique en ouvrant à une réflexion tout autre sur l’essence de la vérité. Qu’il soit Prince ou République, en montrant sa virtu alors que la Fortune le harasse, l’agent politique n’en reste pas moins sujet à la foudre inexorable d’une « chose » qui ne le vise même pas.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
368
Code ISBN: 
978-2-13-050101-5
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction. – La décision machiavélienne


    Première partie :      L’INVENTION DE LA VIRT


  I – FORTUNA ET VIRT       1 / La cause déterminante    2 / Identité et différence    3 / Dualisme ou monisme : une antinomie machiavélienne ?    4 / La nature du symbolique


  II – JUGEMENT ET VOLONTÉ         1 / Le juste milieu    2 / Le conseil de Calypso    3 / La juste distance    4 / Jugement sans critères et divination sans dieu


  III – L’IDÉAL DU VIRTUOSO         1 / L’imagination en veilleuse    2 / L’identité du virtuoso          3 / Les formes de lutte (loi, force, ruse)        4 / La vérité de l’action    5 / Le fondateur et son temps    6 / L’idéal de la Virtù et l’ambiguïté des modèles



    Deuxième partie :   LA MESURE DU MAL



  IV – LE DIFFÉREND POLITIQUE      1 / L’intelligence du mal    2 / Le problème de la fondation    3 / Le différend des humeurs         4 / La suprématie de la république    5 / Le ressaisissement dans le principe    6 / L’État en guerre    7 / La tension essentielle (vivre civil et État)


  V – LA FOI ET LA LOI DANS LHISTOIRE         1 / L’adoucissement du droit    2 / La religion chrétienne et son destin    3 / Le modèle romain et la valeur du paganisme    4 / Le judaïsme, arme de guerre    5 / Le religieux dans le politique


  VI – LA PENSÉE DU MAL ET LA FORME DE L’ESSAI         1 / Le fil directeur de l’oeuvre    2 / L’écriture de l’autosubversion    3 / Le partage du récit

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

L'auteur est agrégé et docteur d'Etat en philosophie, ancien directeur de programme au Collège international de philosophie. Enseignant en classes préparatoires, il participe depuis de nombreuses années à la préparaion du Capes et à la formation des enseignants. Il est également maître de conférences des Grands enjeux à l'Institut d'études politiques de Paris

Avis et commentaires