Ma vie - Lou Andreas-Salomé - Quadrige - Format Physique et Numérique | PUF  

Ma vie

Image
Ma vie
Ma vie
Sous-titre: 
Esquisse de quelques souvenirs. Édition posthume par Ernst Pfeiffer, traduit de l'allemand par Dominique Miermont et Brigitte Vergne
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
22/04/2015
13,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

« Un serviteur qui venait l’hiver nous apporter en ville des œufs frais de notre maison de campagne me raconta qu’il avait vu, au milieu du jardin, devant la maisonnette qui m’appartenait à moi toute seule, “un couple” désireux d’entrer, mais qu’il avait éconduit. Quand il revint la fois suivante, je lui demandai des nouvelles du couple, sans doute parce que l’idée qu’ils avaient dû depuis souffrir du froid et de la faim m’inquiétait : “Où ont-ils bien pu aller ? – Eh bien, m’annonça-t-il, ils ne se sont pas éloignés. – Alors ils sont toujours devant la petite maison ? – Eh bien, ce n’est pas cela non plus : ils se sont complètement transformés, ils sont devenus de plus en plus minces et petits ; ils se sont tant amenuisés qu’ils ont fini par s’effondrer complètement.” Car, un matin qu’il balayait devant la maison, il n’avait plus trouvé que les boutons noirs du manteau blanc de la femme, et, de l’homme, il ne restait plus qu’un chapeau tout bosselé ; mais le sol à cet endroit était encore couvert de leurs larmes glacées. »


Caractéristiques

Nombre de pages: 
328
Code ISBN: 
978-2-13-065198-7
Numéro d'édition: 
9
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

L’expérience de Dieu
Expérience de l’amour
Expérience de la famille
L’expérience de la Russie
Expérience de l’amitié
Parmi les hommes
Avec Rainer
Rencontre avec Freud
Souvenir de Freud (1936)
Avant la guerre et depuis
F. C. Andreas
Ce qui manque à l’« esquisse »
Notes
Postface

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Lou Andreas-Salomé (1861?-?1937) fut l’égérie de Nietzsche et la muse de Rilke, ainsi qu’une admiratrice critique de Freud. Femme de lettres allemande d’origine russe, elle a dialogué et correspondu avec les plus grands penseurs de son temps et est à l’origine d’une œuvre remarquable.
Édition posthume par Ernst Pfeiffer
Traduit de l’allemand par Dominique Miermont et Brigitte Vergne

Avis et commentaires