Mémoire des monnaies européennes, du denier à l'euro - Pierre Tabatoni - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

Mémoire des monnaies européennes, du denier à l'euro

Mémoire des monnaies européennes, du denier à l'euro
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/06/1999
30,43 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Ce livre de mémoire s'adresse à toute personne intéressée par le destin complexe des monnaies de l'Europe, dans nos sociétés en changement rapide, depuis douze siècles. Du denier de Charlemagne, monnaie impériale, à l'euro, monnaie commune, le florin, le ducat, l'écu, le franc, le real, le doublon, le guilder, le thaler, le mark, le sterling, le sonverain... ont été aussi, en leur temps, des monnaies européennes. Elles, et cent autres, ont servi la puissance souveraine et l'aventure économique et sociale, subi maintes crises souvent reflets de crises de société, été présentes dans la pensée critique, la littérature, les arts. Les remarquables innovations des marchands, banquiers, juristes et financiers d'Etat, ont multiplié les instruments de crédit et de transfert, et instauré une monnaie-signe crédible, détachée de l'or et de l'argent, administrée par des politiques monétaires nationales et internationales. La monnaie électronique s'est mise en place à la fin du siècle. Ce parcours historique illustre, sélectivement, la diversité des institutions et des politiques, leur diffusion, les controverses entre de prestigieux penseurs sur la nature et la raleur de la monnaie. Une bonne monnaie, nous dit l'histoire, doit être source d'identité, de sécurité, de mobilité, et aussi de justice sociale


Caractéristiques

Nombre de pages: 
296
Code ISBN: 
978-2-13-050237-1
Numéro d'édition: 
1
Format
15.5 x 24 cm

Sommaire

Table des matières: 

{{0}}Introduction

{{2}}1 - Objet de ce livre

{{2}}2 - Distinctions monétaires

{{2}}3 - Système monétaire

{{2}}4 - Dette publique et monnaie

{{2}}5 - Politiques de la monnaie

{{2}}6 - Monnaie et justice sociale

{{0}}PREMIÈRE PARTIE : MONÉTISATION ET DEVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

{{1}}Chapitre 1 – Décollage et croissance économiques

{{2}}1 - Nouvelles routes et nouveaux réseaux

{{2}}2 - Les marchands-banquiers et les foires

{{2}}3 - Les grandes découvertes et le circuit mondial des métaux

{{3}}Disette monétaire, production européenne et américaine d’argent et d’or

{{4}}Les richesses d’Amérique

{{4}}L’inflation américaine

{{1}}Chapitre 2 – L’ « économie-monde » italienne

{{2}}1 - Venise et Gênes

{{2}}2 - L’hégémonie commerciale et financière italienne, du XIIe au XVIe siècle

{{1}}Chapitre 3 – Marchands et banquiers allemands

{{2}}1 - La croissance des villes

{{2}}2 - La Ligue hanséatique

{{3}}Le trafic commercial et l’organisation

{{3}}L’expansion vers l’ouest des esterlins

{{3}}Faiblesse et dissolution de la Ligue

{{1}}Chapitre 4 – La prééminence économique hollandaise au XVIIe siècle

{{2}}1 - La maîtrise économique hollandaise au XVIIe siècle

{{2}}2 - Amsterdam

{{1}}Chapitre 5 – Monnaie et finances publiques : les cas anglais et français

{{2}}1 - L’exception anglaise

{{2}}2 - L’impasse française

{{2}}DEUXIÈME PARTIE : L’INSTITUTION SOUVERAINE DES MONNAIES

{{1}}Chapitre 1 – L’organisation des systèmes monétaires

{{2}}1 - Le rôle du roi et des Hôtels des Monnaies

{{2}}2 - Poids, titre, valeur

{{3}}Le poids

{{3}}Le titre, ou alloy, ou loi

{{3}}Le cours légal

{{3}}Le pied de monnaie

{{4}}Définition

{{4}}La bonne monnaie est au petit pied

{{4}}Coûts de brassage et seigneuriage

{{2}}3 - Offre et demande de monnaie

{{3}}Le modèle de T. J. Sargent et F. Velde

{{3}}Le rapport argent/or

{{1}}Chapitre 2 – L’Europe de l’argent

{{2}}1 - Avant le XVe siècle

{{2}}2 - La généralisation du denier d’argent

{{3}}Les deniers français : denier Parisis et denier tournois

{{3}}Le penny anglais et le denaro espagnol

{{3}}Le pfenning allemand

{{2}}3 - Blanches et noires

{{3}}La variété des pièces

{{3}}La pénurie de billon

{{2}}4 - Les gros

{{3}}L’ère des gros en Europe

{{3}}Les mines d’argent allemandes

{{1}}Chapitre 3 – Désordres et sursauts monétaires en France

{{2}}1 - La quête du sou de Saint Louis

{{3}}La désagrégation des monnaies de Saint Louis

{{3}}L’abîme et une remontée essoufflée de la pente

{{2}}2 - Sous l’égide de la Renaissance

{{2}}3 - Un souffle court et la replongée

{{3}}Les louis, de Louis XIII à la fin de la Révolution

{{3}}Le franc Germinal, le franc Poincaré, et les malheurs du bloc or

{{2}}4 - Le réduit de l’argent : l’Union latine et la contestation de l’or

{{1}}Chapitre 4 – L’argent en Angleterre et dans les pays allemands

{{2}}1 - Stabilité et crises du système monétaire anglais

{{3}}Les groats anglais

{{3}}Après le great debasement

{{3}}L’avènement du « petit éléphant », la guinée d’or

{{2}}2 - Les pays allemands : bastions de l’argent

{{3}}Une expérience monétaire chaotique

{{3}}Le thaler, une bonne affaire pour tout le monde

{{3}}La montée du mark

{{1}}Chapitre 5 – L’empire de l’or

{{2}}1 - La renaissance de l’or

{{2}}2 - Les monnaies d’or fondatrices et européennes : florins et ducats

{{2}}3 - La « ruée vers l’or », en Europe

{{2}}4 - La cavalerie de Saint Georges

{{3}}L’émergence et l’hégémonie de l’or

{

Avis et commentaires