Littérature et vanité - Jean-Charles Darmon - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

Littérature et vanité

Image: 
Littérature et vanité
Sous-titre: 
La trace de « L'Ecclésiaste », de Montaigne aux temps présents
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
02/03/2011
28,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Parmi les grands textes bibliques sans cesse repris par la littérature, la philosophie et les arts, L’Ecclésiaste occupe, dans notre mémoire, une place singulière. On a voulu essayer ici de mettre en perspective la prodigieuse variété de ses disséminations et de ses effets, à la lumière de la littérature qu’il hanta sur des modes si différents.
De Montaigne à Arendt en passant par L’Ecclésiaste des Libertins, de Poussin, de Pascal, de Voltaire, de Chateaubriand, de Renan, ou encore celui des Décadents et de leurs successeurs, il s’agit tout d’abord, en cette enquête collective, de faire état de certains de ses déplacements majeurs, entre divers moments de l’histoire de la pensée et des représentations où sa trace fut particulièrement marquante.
Au terme du parcours, nous avons demandé à des écrivains et des philosophes de l’époque présente de dire ce qui constitue aujourd’hui, à leurs yeux, la singulière fécondité de L’Ecclésiaste.

Ce volume, publié sous la direction de Jean-Charles Darmon, s’inscrit dans le cadre des activités du Centre de recherches sur les relations entre littérature, philosophie et morale de l’École normale supérieure (USR 3308, CNRS-ENS), en partenariat avec l’équipe « États, Sociétés, Religion » de l’Université de Versailles-Saint-Quentin et le Centre d’étude de la langue et de la littérature françaises des XVIIe et XVIIIe siècles (UMR 8599, CNRS-Paris-Sorbonne).


 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
272
Code ISBN: 
978-2-13-057814-7
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Avant-propos (Jean-Charles Darmon)

Première partie. — « Ombres errantes » de L’Ecclésiaste : de Michel de Montaigne à Hannah Arendt
« Vaines pointures, mais toujours pointures » : Montaigne et L’Ecclésiaste (Antoine Compagnon)
Salomon de Tultie : L’ombre portée de L’Ecclésiaste dans les Pensées (Philippe Sellier)
Les vanités de Poussin (Alain Mérot)
Un Ecclésiaste libertin ? (Jean-Charles Darmon)  
Un Ecclésiaste voltairien ? (Guillaume Métayer)
Chateaubriand et le « secret de l’Ecclésiaste » (Emmanuelle Tabet)
L’Ecclésiaste de Renan : la « conscience d’Israël » (Perrine Simon-Nahum)
L’Ecclésiaste en sonnets (1876-1878) (Jean de Palacio)
« La mélancolique sagesse de L’Ecclésiaste » : sur Hannah Arendt (Maël Renouard)

Seconde partie. — Singularité de L’Ecclésiaste. Perspectives présentes
L’Ecclésiaste en perspectives (Michael Edwards)
Singularité de L’Ecclésiaste (André Comte-Sponville)
Le sujet de L'Ecclésiaste (Vincent Delecroix)
Vanité et nouveauté : une polarité philosophique, cosmique, politique, irréductible (Frédéric Worms)
Entretien avec Jacques Roubaud : « Vanité des vanités », expression trompeuse ?


Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Avec les contributions de : Antoine Compagnon, Philippe Sellier, Alain Mérot, Jean-Charles Darmon, Guillaume Métayer, Emmanuelle Tabet, Perrine Simon-Nahum, Jean de Palacio, Maël Renouard, Michael Edwards, André Comte-Sponville, Vincent Delecroix, Frédéric Worms et Jacques Roubaud.


 

Avis et commentaires