L'immeuble du mobile - Philippe Roy - MétaphysiqueS - Format Physique et Numérique | PUF  

L'immeuble du mobile

L'immeuble du mobile
L'immeuble du mobile
Une philosophie de la nature avec Châtelet et Deleuze
Auteur: 
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
26/04/2017

Résumé

Comment une philosophie de la nature est-elle encore possible ? C’est le problème auquel répond ce livre, à la suite de Gilles Châtelet et de ses Enjeux du mobile. Chemin faisant, le lecteur franchira les paliers physico-mathématiques de la nature, s’imprégnant de leurs différentes mobilités. Il cheminera par gestes dans l’immeuble du mobile. On explorera donc une pensée du geste, diagrammatique, dialectique, donnant autrement accès à certaines théories scientifiques. Il conviendra de prendre-sur-soi, de s’écarteler, de tourner autour de soi, de se mettre en vrille… gestes de l’affection de soi par soi qui est celle du temps, du virtuel événementiel selon Gilles Deleuze. La nature sera donc aussi celle de la profondeur du virtuel, de l’événementialité quantique. Le lecteur entendra même parler de fantômes, de vampires et du Horla, car que serait une philosophie de la nature si nos ancrages et nos engagements dans le monde n’étaient pas aussi ceux de la nature en nous, dans notre dos ? L’immeuble du mobile est en nous comme nous sommes en lui. Le paradoxe doit être pris au sérieux : on parlera bien de science dans une maison hantée.

Caractéristiques

Nombre de pages: 
312
Code ISBN: 
978-2-13-059508-3
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Chapitre 1 – Mondanité
1/ L’arpenteur du rez-de-chaussée et ses troubles. Prendre sur soi
2/ D’rôles de zéro
S’écarteler à l’horizontale
Trace et traçage : le tracé
3/ La chambre de la verticale
Oblique d’Oresme
Propulsion vers madame la verticale
De grâce rendez leur dignité aux obliques !
4/ Lumière d’horizon
Lumière sur la verticale
L’éclairage de la chambre et la projection au sol
Les formules de la chambre
Façons de la matière
La chambre vibre, au revoir madame

Chapitre 2 – Premiers abords de la membrane
1/ Spectres
Le tableau à deux faces
Quantons sur spectres
2/ Premiers contacts avec la membrane
Le temps de la membrane
Premières intensités de la membrane : tourner-accélérer, gravite
3/ Multiplier, les nombres complexes
Multiplier sans additionner
Tourner en multipliant
4/ Les différences dans le temps, déphasages quantiques

Chapitre 3 – Épiderme et monadisme
1/ Monades, tours de mains et tactilité
2/ Un monadisme de surface
Courbure
Topologie
3/ Engendrement sous influences de l’épiderme
4/ Place et vie de l’épiderme

Chapitre 4 – Oreilles et boucles
1/ L’opposition réelle
2/ Retentissements dans l’immeuble
Diapasons
Boucle électrique d’oreilles
3/ Boucles et trous

Chapitre 5 – Le virtuel-intensif
1/ Une histoire de fantômes
2/ Le virtuel et ses découpes
La monadologie
Spatium
Virtualités et intensités
3/ Première approche de l’expérience de pensée
Singularités : première !
Expérience monadique
4/ Retour dans la mondanité
Détermination et indétermination
Vue sur l’immeuble
La réalisation
5/ Retour sur l’épiderme
Tenseurs
Lumière épidermique

Chapitre 6 – Le virtuel et le temps
1/ Dépliage de l’immeuble
2/ Niveaux du temps
Scission
Cristal et temps du passage
3/ L’expérience de pensée
4/ Réalités du cristal
Miroir encore
La cristallisation du quanton: une individuation

Chapitre 7 – Mobilités dans la membrane
1/ La mobilité par soi
2/ Le promeneur et ses promenades
Chemins
Les bras en pointillés du potentiel
3/ Chute dans la mondanité
4/ Mobilité de l’immeuble
5/ Individuation, singularité et élection : l’intégrale des chemins

Chapitre 8 – Le niveau diagrammatique
1/ Le va-et-vient entre la nature et la pensée
2/ Contemplations opératives
La diagrammatisation de la perception
Contemplations quantiques
3/ L’expression diagrammatique

Chapitre 9 – Vers la profondeur en hauteur, dans notre dos …
1/ Des circuits plus profonds, du côté du virtuel
2/ Production de la hauteur de l’immeuble
Dans notre dos
Articulation dialectique
3/ Propulsion athlétique

Chapitre 10 – La chair
1/ La fête des gestes
Tire-bouchons
Lignes de force
2/ L’entrelacs axe-boucle
3/ Les renvois multiplicatifs
4/ La chair de la membrane
Champs
Corps

Chapitre 11 – Le virtuel-Temps : vers l’événementialité quantique
1/ Le virtuel-Temps
L’Evénement
Opposition réelle et dualités du Temps. L’écho
2/ L’interaction électron-photon
La particule virtuelle et son circuit
Diagramme de l’événement
3/ Pointes et nappes (circuits)
Pointes
Nappes (circuits)
4/ L’événementialité
Le problématique
Palpitations et transfigurations

Chapitre 12 – Geste-événement
Événement et geste (allusion, singularité)
Geste-événement et niveau diagrammatique
Conquêtes et expérimentations
Subjectivités, signature et décision  
Note sur le rapport entre intuitif et discursif

Épilogue
1/ Vers un palier 4...
Connexions et points de vue
Les monades-fibres
Potentiel-vecteur-connexion
Immobilisation
2/ Des coulisses où l’on se croise ?
Nœuds
Remobilisation
La différence
Affections de soi par soi
3/ Cris, tambour, danse, danse, danse, danse !
Les paliers de l’être
L’immeuble du mobile

Autour de l'auteur

Philippe Roy est enseignant et docteur en philosophie (sa thèse à l’université de Paris 8 était intitulée : « Gestes et diagrammes politiques »). Il a fait paraître chez L’Harmattan en 2012 Trouer la membrane. Penser et vivre la politique par des gestes.

29,00 €
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Nos recommandations

Trump

Trump

Alain Badiou

Trump

Alain Badiou

Les esprits éclairés aiment à se moquer de Donald Trump. Il serait le symbole d’une forme de stupidité politique qui n’attendrait que le réveil des gens de...

En public

En public

Boris Groys

En public

Boris Groys

Nous continuons à considérer l’art en tant que spectateurs, alors que nous en sommes désormais les acteurs. Tel est l’étonnant constat dressé par Boris...

Les états et empires du Lotissement Grand Siècle

Les états et empires du Lotissement Grand Siècle

Fanny Taillandier

Les états et empires du Lotissement Grand Siècle

Fanny Taillandier

Le lotissement a été le grand rêve urbanistique de la seconde moitié du XXe siècle. Le rêve d’une maison à soi, où reconstituer une vie qui rassemblerait...

Les lois fondamentales de la stupidité humaine

Les lois fondamentales de la stupidité humaine

Carlo M. Cipolla
Art et concepts

Art et concepts

François L'Yvonnet

Art et concepts

François L'Yvonnet

Renversement singulier, ce n’est plus le philosophe qui écrit sur l’art, ce sont ici des artistes qui écrivent de la philosophie. Non pas à propos de, mais...

Du sens des choses. L'idée de la métaphysique

Du sens des choses. L'idée de la métaphysique

Jean Grondin

Du sens des choses. L'idée de la métaphysique

Jean Grondin

Née de l’inquiétude du cœur humain, la métaphysique est un entretien de longue durée sur le sens des choses. Son idée de fond est que leur cours est sensé...

Politique et État chez Deleuze et Guattari

Politique et État chez Deleuze et Guattari

Guillaume Sibertin-Blanc
Nymphes

Nymphes

Giorgio Agamben

Nymphes

Giorgio Agamben

Figures imaginaires issues de la mythologie grecque, jeunes filles incarnant les pouvoirs mystérieux d’une nature toujours plus vivante que ceux qui la...

Usages de Foucault

Usages de Foucault

Hervé Oulc'hen

Usages de Foucault

Hervé Oulc'hen

L’œuvre de Foucault est tout entière traversée par la question théorique et pratique des usages. Question de méthode, d’abord : Foucault fait usage de l’...

La problématologie

La problématologie

Michel Meyer

La problématologie

Michel Meyer

Michel Foucault : une pensée du corps

Michel Foucault : une pensée du corps

Arianna Sforzini

Michel Foucault : une pensée du corps

Arianna Sforzini

Le corps traverse la pensée de Michel Foucault comme un fil rouge. Cadavre ouvert sur la table d’autopsie, masse opaque au miroir de laquelle l’homme, objet...

Le nom propre

Le nom propre

Gérard Pommier

Le nom propre

Gérard Pommier

Le nom propre, question linguistique majeure, a acquis le statut de problème philosophique depuis Bertrand Russell. Rien de plus vivant que le nom propre,...

Reprise du donné

Reprise du donné

Jean-Luc Marion

Reprise du donné

Jean-Luc Marion

Presque vingt ans après sa parution, Étant donné (Puf, 1997), au-delà des premiers débats, a imposé la question du donné et de la donation. ...

Du contrat sexuel

Du contrat sexuel

Cédric Lagandré

Du contrat sexuel

Cédric Lagandré

On s’était promis l’innocence et la liberté des mœurs, après deux millénaires de culpabilité chrétienne. Mais même dépouillée de tout sacré, la sexualité n’...

L'imbécillité est une chose sérieuse

L'imbécillité est une chose sérieuse

Maurizio Ferraris

L'imbécillité est une chose sérieuse

Maurizio Ferraris

Chaque époque a ses menteurs, ses vantards, ses imposteurs et ses imbéciles. Qu’il s’agisse de l’imbécillité des masses ou de celle de l’élite, les figures...