Lettre à Rousseau sur l'intérêt littéraire - Alain Viala - Quadrige - Format Physique et Numérique | PUF  

Lettre à Rousseau sur l'intérêt littéraire

Image: 
Lettre à Rousseau sur l'intérêt littéraire
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre numérique
Date de parution: 
13/11/2014
7,99 €
Article attaché: 
Disponible
Disponible en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Cet éloge historique du littéraire prend ici la forme d’une « leçon » passionnée et passionnante sur Rousseau et ses œuvres, en particulier Emile, qui « vous range aux côtés de Montaigne et de Rabelais, d’Erasme et de Platon », précise l’auteur. Un hommage vibrant à la littérature, à l’enseignement littéraire, à la discussion, « une dispute de bonne foi et pas du caquetage », qui était la leçon inaugurale de la chaire de lettres françaises prononcée par l’auteur à l’université d’Oxford.


*


S’adressant à Jean-Jacques Rousseau en personne, entre hommage et irrévérence, Viala réfute la dénonciation rousseauiste du pouvoir corrupteur des formes littéraires et artistiques. « Convaincu que les lettres et les arts sont utiles, nécessaires et salutaires » (p.12), il se propose d’étudier l’intérêt que les textes littéraires produisent en un essai qui ne tient pas au monologue mais plutôt au dialogue, plus à la libre discussion qu’au plagiat ou au pastiche de la forme épistolaire, que Rousseau affectionnait tout particulièrement. Prenant pour interlocuteur fictif ce célèbre pourfendeur des lettres et des arts que fut l’auteur de la Lettre à d’Alembert et devançant ses objections, Viala nous invite à un retour aux textes mêmes. Par son éloge du « littéraire », la visée de cet essai d’une centaine de pages est la réhabilitation de la fonction de la littérature, en une interrogation sur la valeur sociale des formes et sur leur réception, ce que Viala appelle la « sociopoétique ». Selon sa formule, il cherche à « replacer l’intérêt » en fonction de son contexte historique et social, faisant ainsi de la littérature et de son action indirecte, par détour, un mode de connaissance grâce à cette « puissance de l’adhésion intime » qu’elle suscite. Pour asseoir la pertinence de ses propos, l’auteur ajoute en annexe deux florilèges de citations extraites d’ouvrages de référence ou d’auteurs célèbres : « De l’intérêt en littérature », puis « De quelques considérations plus philosophiques sur l’intérêt ». Un essai audacieux réalisé avec virulence et brio.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
128
Code ISBN: 
978-2-13-063595-6
Numéro d'édition: 
1

Sommaire

Table des matières: 

Avertissement


A Monsieur Jean-Jacques Rousseau, écrivain et philosophe, musicien et citoyen de Genève


Annexes  --  Florilèges : 1 -- De l'intérêt en littérature               2 -- De quelques considérations plus philosophiques sur l'intérêt

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Alain VIALA est professeur aux Universités de Paris III et d'Oxford, responsable du Groupe de recherches interdisciplinaires sur l'histoire littéraire. Il a co-dirigé Le dictionnaire du littéraire republié dans la collection Quadrige et publie parallèlement avec Paul Aron un Que sais-je ? L'enseignement littéraire 

Avis et commentaires