Les racines historiques de notre crise écologique - Lynn T. White - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

Les racines historiques de notre crise écologique

Image
Les racines historiques de notre crise écologique
Les racines historiques de notre crise écologique
Auteur: 
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
20/02/2019
9,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Quelles sont les racines historiques du dérèglement général du système-Terre ? À quel moment sommes-nous devenus les destructeurs de la planète ? Dans son célèbre article paru dans la prestigieuse revue Science en mars 1967, Lynn White va chercher les raisons de ce basculement dans le puits culturel de l’Occident : le christianisme médiéval latin, dont l’anthropo­centrisme porte les gènes de l’accaparement et de la destruction de la planète.
Dans sa présentation, Dominique Bourg met en évidence l’importance de ce texte fondateur, inaugurant une mise en relation de la religion et de l’économie qui inspirera nombre de penseurs contemporains de l’écologie, puis retrace l’histoire des débats critiques auxquels il a donné lieu depuis cinquante ans. L’apport de Lynn White est ainsi expliqué, discuté et prolongé.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
96
Code ISBN: 
978-2-13-081325-5
Numéro d'édition: 
1
Format
11.5 x 17.6 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction à la lecture d’un article fondateur, par Dominique Bourg

Les racines historiques de notre crise écologique, par Lynn White Jr
La technique et la science modernes sont occidentales
Le rapport à la nature instauré par l’Occident latin médiéval
Une vision alternative : François d’Assise

Les débats théoriques ouverts par Lynn White, par Dominique Bourg
Lectures de Lynn White
« Les racines… » et le livre de la Genèse
Christianisme et démocratie
Christianisme et économie

Bibliographie

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Lynn Townsend White Jr (1907-1987) a été professeur à l’université de Californie à Los Angeles. Médiéviste, il était spécialiste de l’histoire des techniques.

Édition, introduction et commentaires par Dominique Bourg.
Texte traduit de l’anglais (États-Unis) par Jacques Grinevald.