Les jeunes de la cité - Joëlle Bordet - Sociologue (le) - Format Physique et Numérique | PUF  

Les jeunes de la cité

Image: 
Les jeunes de la cité
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/05/1998
9,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Caractéristiques

Nombre de pages: 
248
Code ISBN: 
978-2-13-049271-9
Numéro de tome: 
9999
Numéro d'édition: 
2
Format
13.5 x 21 cm

Sommaire

Table des matières: 

REMERCIEMENTS,

INTRODUCTION

  La cité de N... construite dans les années 60 : un lieu de vie des jeunes et de leurs familles depuis plusieurs générations

  La phase initiale de la recherche : une démarche de découverte et d’immersion dans la cité

  Une recherche caractérisée par la compréhension et l’objectivation de l’expérience d’immersion et du matériel empirique recueilli

CHAPITRE I. — Les « jeunes de la cité » : une microsociété en évolution

  1. Trois facettes de la vie collective des jeunes : la bande, le trafic, la fratrie élargie

    Trois facettes de la vie des jeunes significatives de leur évolution collective

  2. La transformation des leaderships : un analyseur de l’évolution des relations entre les jeunes

  3. Dynamiques des changements internes à la microsociété des jeunes

    Les activités des « jeunes de la cité » : une modalité de la vie économique des familles

    La chaîne de transmission : nouvelle caractéristique de relation entre jeunes

    L’intrusion de la drogue et son ambivalence

    Les ruptures entre les générations et l’affaiblissement des rituels

  4. Évolution des relations entre les jeunes, les adultes et les représentants des institutions

    Attrait et rejet par rapport aux « jeunes de la cité »

    La duplicité : substitut à la confrontation

    Les institutions : de nouveaux guichets utilitaires

  5. La cité et la société extérieure

    La vie collective des jeunes, un refuge créant une emprise locale

    Des représentations opposées de leur vie en cité et de leurs confrontations à la société

    Face à la société extérieure, les jeunes mettent en scène un discours de représentation

CHAPITRE II. — La cité, base de repli et de pouvoir. Les spécifications de l’espace

  1. L’espace public intérieur : centre attractif et lieu d’emprise

    Les porches : le lieu de protection et de refuge entre l’espace familial et celui de la microsociété des « jeunes de la cité »

    La petite place : le QG lieu de la reconnaissance et de l’affirmation

    Devant chez les B..., un lieu charnière entre la famille B..., leader, et la microsociété des « jeunes de la cité »

    Le haut de la place, le lieu des galériens représente le risque de la « fixation » au sein de la cité

    Le parc : le lieu de la rencontre choisie et de la cohabitation entre les « jeunes de la cité » et les autres habitants

  2. Les espaces extérieurs plus ou moins accessibles

    Les centres commerciaux à proximité de la cité

  3. Les pratiques et les investissements de la microsociété des jeunes ne se limitent pas à l’espace de la cité

  4. Le rapport visibilité/invisibilité caractérise le mode de présence des jeunes dans l’espace public, 119

  5. La cité : une base insulaire de repli « entre soi », 128

CHAPITRE III. — Des adolescences influencées par l’existence de la microsociété des jeunes. Études de cas, 131

  1. Devenir « jeune de la cité » : un processus à l’œuvre dès l’enfance, 132

    Les enfants tenus à distance de la « vie de la cité » par leurs parents dès l’enfance, 132

    Les « enfants de la cité », 150

  2. Trouver sa place dans la société : un enjeu central des adolescents, 157

    Les jeunes tenus à distance de la microsociété des « jeunes de la cité » par leurs familles, 158

    Les « jeunes de la cité », 165

Avis et commentaires