Les deux sources de la morale et de la religion - Henri Bergson - Quadrige - Format Physique et Numérique | PUF  

Les deux sources de la morale et de la religion

Image: 
Les deux sources de la morale et de la religion
Sous-titre: 
Édition critique sous la direction de Frédéric Worms. Introduction inédite et notes par Ghislain Waterlot et Frédéric Keck
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
23/10/2013
15,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

« Le souvenir du fruit défendu est ce qu’il y a de plus ancien dans la mémoire de chacun de nous, comme dans celle de l’humanité. Nous nous en apercevrions si ce souvenir n’était recouvert par d’autres, auxquels nous préférons nous reporter. Que n’eût pas été notre enfance si l’on nous avait laissés faire ! Nous aurions volé de plaisirs en plaisirs. Mais voici qu’un obstacle surgissait, ni visible ni tangible : une interdiction. Pourquoi obéissions-nous ? La question ne se posait guère ; nous avions pris l’habitude d’écouter nos parents et nos maîtres. Toutefois nous sentions bien que c’était parce qu’ils étaient nos parents, parce qu’ils étaient nos maîtres. Donc, à nos yeux, leur autorité leur venait moins d’eux-mêmes que de leur situation par rapport à nous. […] En d’autres termes, parents et maîtres semblaient agir par délégation. »

 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
744
Code ISBN: 
978-2-13-059463-5
Numéro d'édition: 
11
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Présentation, par Frédéric Worms


Les deux sources de la morale et de la religion, par Henri Bergson


I - L'obligation morale – Nature et société – L'individu dans la société – La société dans l'individu – Obéissance spontanée – Résistance à la résistance – L'obligation et la vie – La société close – L'appel du héros – Force propulsive de l'émotion – Émotion et création – Émotion et représentation – Libération de l'âme – Marche en avant – Morale close et morale ouverte – Le respect de soi – La justice – De l'intellectualisme en morale – L'éducation morale – Dressage et mysticité


II - La religion statique – De l'absurdité chez l'être raisonnable – La fonction fabulatrice – La fabulation et la vie – Signification de l'« élan vital » – Rôle social de la fabulation – Thèmes généraux de fabulation utile – Assurance contre la désorganisation – Assurance contre la dépression – Assurance contre l'imprévisibilité – Du hasard – « Mentalité primitive » chez le civilisé – Personnification partielle de l'événement – De la magie en général – Magie et science – Magie et religion – Déférence à l'égard des animaux – Totémisme – Croyance aux dieux – La fantaisie mythologique – Fonction fabulatrice et littérature – De l'existence des dieux – Fonction générale de la religion statique


III - La religion dynamique – Deux sens du mot religion – Pourquoi l'on emploie un seul mot – Le mysticisme grec – Le mysticisme oriental – Les prophètes d'Israël – Le mysticisme chrétien – Mysticisme et rénovation – Valeur philosophique du mysticisme – De l'existence de Dieu – Nature de Dieu – Création et amour – Le problème du mal  – La survie – De l'expérience et de la probabilité en métaphysique


IV - Remarques finales. Mécanique et mystique – Société close et société ouverte – Persistance du naturel – Caractères de la société naturelle – Société naturelle et démocratie – La société naturelle et la guerre – L'âge industriel – Évolution des tendances – Loi de dichotomie – Loi de double frénésie – Retour possible à la vie simple – Mécanique et mystique 


Dossier critique, par Fédéric Keck et Ghislain Waterlot

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Henri Bergson : 1859 – 1941

La première édition critique des œuvres de Bergson répond à un double principe : offrir le texte intégral du livre dans sa pagination de référence et le compléter par un dossier de notes historiques, philosophiques, analytiques et bibliographiques.
Édition critique dirigée par Frédéric Worms.
Volume édité par Ghislain Waterlot et Frédéric Keck.

 

Avis et commentaires