Leopardi. Les Petites Œuvres morales - Philippe Audegean - Philosophies - Format Physique et Numérique | PUF  

Leopardi. Les Petites Œuvres morales

Image: 
Leopardi. Les Petites Œuvres morales
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
21/03/2012
12,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Ce livre porte sur une œuvre fascinante qui n’appartient à aucun genre, ou plutôt à tous : les Petites Œuvres morales de Giacomo Leopardi (1798-1837).
Le poète italien y développe sa réflexion philosophique en vingt-quatre petits chapitres : récits mythologiques, scènes de comédie, portraits et apologues, pastiches et dialogues philosophiques. Il interroge l’effrayant mystère du mal, dont le désir est la cause et qui détruit en retour le désir. Dans le monde moderne où la raison a tout rabaissé, ce désir n’a plus d’ailes : il végète dans la sphère étroite et morne des intérêts privés, et ne survit qu’en se berçant de lâches croyances au progrès.
Contre ces illusions délétères, Leopardi raille l’insignifiance humaine. En tentant de comprendre le malheur, la raison s’effraie néanmoins de ce qui résiste à toute compréhension : au rire succède alors la protestation du sens, et face au mal renaît l’envie de résister. Mais, pour avoir le courage de rire sans perdre le courage de désirer, il faut, autant que possible, contenir la puissance destructrice de la raison, porteuse de non-sens et de néant.
Comment faire refleurir l’illusion de la vie dans les ruines désertiques du sens ? Peut-on, en recourant aux mots et à l’écriture, fût-ce au miracle d’une prose poétique, redonner ce goût de la vie qui ne s’éprouve que dans la vie nue, immédiate, en deçà des mots et de l’écriture ?

 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
176
Code ISBN: 
978-2-13-058392-9
Numéro de tome: 
219
Numéro d'édition: 
1
Format
11.5 x 17.6 cm

Sommaire

Table des matières: 

Abréviations

Introduction

Système et fragment

Théorie du malheur

Théorie du plaisir

Le spleen de Recanati : petits poèmes philosophiques en prose

Le constat du malheur

Prologue : l’« Histoire du genre humain »

Orgueil et décadence : le « Dialogue d’Hercule et d’Atlas », le « Dialogue de la Mode  et de la Mort », le « Concours institué par l’Académie des Sillographes » et le  « Dialogue d’un gnome et d’un follet »

Orgueil et déception : le « Dialogue de Malambrun et de Farfadet », le « Dialogue de  la Nature et d’une âme » et le « Dialogue de la Terre et de la Lune »

L’opposition entre vie et bonheur : « Le pari de Prométhée », le « Dialogue d’un  physicien et d’un métaphysicien », le « Dialogue du Tasse et de son démon familier »

Voyage au bout du sens : le « Dialogue de la Nature et d’un Islandais »

L’épreuve du malheur

La résistance du désir : « Parini ou de la gloire » et le « Dialogue de Frédéric Ruysch  et de ses momies »

Images de la sagesse : les « Propos mémorables de Philippe Ottonieri », le « Dialogue  de Christophe olomb et de Pierre Gutierrez » et l’« Éloge des oiseaux »

Le mystère du mal : le « Cantique du coq sauvage » et le « Fragment apocryphe de  Straton de Lampsaque »

Épilogues : le « Dialogue de Timandre et d’Éléandre », « Copernic », le « Dialogue de  Plotin et de Porphyre », le « Dialogue du passant et du marchand d’almanachs » et le  « Dialogue de Tristan et d’un ami »

Table chronologique des Petites Œuvres morales

 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Philippe Audegean, agrégé et docteur en philosophie, est maître de conférences en italien à l’université Sorbonne Nouvelle – Paris 3. Il a publié une édition bilingue et commentée de l’ouvrage de Cesare Beccaria, Des Délits et des peines (ENS Éditions, 2009) ainsi qu’une étude sur La philosophie de Beccaria (Vrin, 2010).

 

Avis et commentaires