Le symptôme et l'esprit du temps. Sophie la menteuse, la mélancolie de Pascal... et autres contes freudiens - Markos Zafiropoulos - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF  

Le symptôme et l'esprit du temps. Sophie la menteuse, la mélancolie de Pascal... et autres contes freudiens

Image: 
Le symptôme et l'esprit du temps. Sophie la menteuse, la mélancolie de Pascal... et autres contes freudiens
Sous-titre: 
Essais d'anthropologie psychanalytique II - De la clinique du cas à celle de la culture
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
04/03/2015
22,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Soutenir contre la théorie évolutionniste qu’il faut en urgence retourner à Freud et au Lacan structuraliste implique qu’il faille ouvrir la porte du cabinet du psychanalyste pour repartir de l’analyse du cas et montrer ce que l’actualité des formes du malaise subjectif doit à l’évolution de la culture et aux inhibitions, symptômes, angoisses, délires qui, de manière très classique, se déduisent de la clinique des structures freudiennes (Névrose, Psychose, Perversion) et donc en confirment la brûlante actualité. De ce point de vue, la manie-des-toxiques est paradigmatique de ces nouvelles formes du malaise recouvrant le travail des structures freudiennes, comme le montrera l’analyse des inhibitions de Norman, du délire de Kodjo ou de la perversion de Gaël s’exprimant dans sa passion toxique pour le rhum, mais aussi son fétiche de cuir dont il fait des manteaux comme pour nous mettre sur la piste du fétichisme de la marchandise, et plus largement sur celle des ressorts inconscients de la fabrique des objets de la culture dont la dette envers la sublimation, les dispositifs de recherche de plus de jouir et, plus généralement, les logiques de la perversion est immense. Ce que montrent de manière exemplaire l’écriture du journal intime de Sophie la menteuse – l’enfant fétiche de la mère –, l’analyse de la nocivité de l’œuvre d’art et aussi… tous les autres contes freudiens qui forment le second volume de ces Essais d’anthropologie psychanalytique, partant cette fois de la clinique du cas vers celle de la culture et trouvant leurs conclusions dans Les leçons cliniques de Socrate, où Lacan aperçoit l’émergence des formes de l’amour en Occident et donc les formes originaires du transfert, Socrate dont Lacan fait du même mouvement le patron des psychanalystes.
Lacan : un génie quoi !


Caractéristiques

Nombre de pages: 
248
Code ISBN: 
978-2-13-062478-3
Numéro d'édition: 
1
Format
15 x 21.7 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction : De la clinique du cas à la clinique de la culture


I – La manie-des-toxiques : trois cas cliniques
(névrose, anorexie, anthropophagie délirante)


II – Le cauchemar mélancolique, les troubles du sommeil, le suicide et le triomphe de l’objet a


III – Idéal d’indépendance, névrose obsessionnelle et jouissance toxicomaniaque :
Hamlet au crépuscule narcotique (Norman et Guillaume)


IV – Drogue, psychose et culture vaudoue : Le cas Kodjo


V – Le cas Vagabond, le dernier homme et la mise à mort du totem : une aporie freudienne ?


VI – La loi chez Lacan et la double valeur du symbolique : la mélancolie de Pascal


VII – Le journal intime d’une jeune fille moderne : Sophie la menteuse, sa mère Espion et la jouissance de l’Autre


VIII – Gaël : Le goût du rhum et le fétiche de cuir


IX – Sébastien : le masochisme entre phobie et perversion


X – La nocivité de l’œuvre d’art. Essai sur la sublimation et le plus-de-jouir


XI – L’œuvre perverse à l’origine de la culture


XII – Figures du héros et logiques de l’inconscient, de Freud à Lacan


XIII – Qu’est ce qu’un enfant ? De l’enfant phobique à l’enfant fétiche


XIV – Le banquet transférentiel et les leçons cliniques de Socrate

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Markos Zafiropoulos est directeur de recherche au CNRS et à l’école doctorale « Recherches en psychanalyse » de l’université Paris 7 Denis Diderot et analyste membre d’Espace analytique. Il préside le Cercle international d’anthropologie psychanalytique ; il est notamment l’auteur de Lacan et Levi-Strauss (Puf, 2003), La question féminine, de Freud à Lacan (Puf, 2010), Du père mort au déclin du père de famille : où va la psychanalyse ? (Puf, 2014).

Avis et commentaires