Le rythme grec d'Héraclite à Aristote - Pierre Sauvanet - Philosophies - Format Physique et Numérique | PUF  

Le rythme grec d'Héraclite à Aristote

Image: 
Le rythme grec d'Héraclite à Aristote
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
01/09/1999
12,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Du rythme grec, on en connaît surtout la définition qu'en donne Platon : l'ordre du mouvement, c'est-à-dire l'ordre que manifeste le corps en mouvement dans la danse. On néglige souvent de voir que le terme rythme sous des fromes linguistiques diverses traverse l'ensemble de la philosophie grecque et qu'il n'a pas seulement le sens musical que l'on sait.

Chez Démocrite, c'est un concept original servant à désigner la forme des atomes en mouvement, chez certains sophistes, il caractérise la nature matérielle. Avec Platon et Arisote, le rythme prend définitivement son sens musical et poétique. Le recours systématique aux textes montre que le terme rythme a d'abord caractérisé "la forme ou la figure dans leur relation au temps". On pourrait dire que le rythme grec a ceci de particulier qu'il se situe au carrefour de l'espace et du temps, de l'ordre et du mouvement, il est en quelque sorte une "forme spatiale temporalisée".

Mais qu'appelle-t-on rhuthmos ? L'hypothèse de l'auteur est que le rhuthmos dérivant du verbe rheo (couler) est philosophiquement lié au panta rhei, tout s'écoule. Dans cette hypothèse qui reste à développer dans cet essai, le rhuthmos devient clairement un enjeu dans le débat philosophique de la Grèce antique.


Caractéristiques

Nombre de pages: 
136
Code ISBN: 
978-2-13-050360-6
Numéro de tome: 
124
Numéro d'édition: 
1
Format
11.5 x 17.6 cm

Sommaire

Table des matières: 

  Introduction

  Le problème étymologique

    Approche du problème (Archiloque)

    La solution de Benveniste

    Une critique possible

    De la philologie à la philosophie

  L’interprétation du rythme (Héraclite)

    A propos du « rythme » dans les Fragments,

    L’exemple du cycéon : l’être et le devenir

    Logos et harmonie des opposés

    Rythme de l’être et rythme de la pensée,

    Le rythme d’Héraclite dans les Pensées de Marc Aurèle

  Le rythme des atomes (Démocrite)

    Naissance d’un concept

    Rythme et figure

    Rythme et eurythmie

    De la forme à la transformation

    De la physique à l’éthique

  Les sophismesdu « sans-rythme » (Antiphon)

    Qu’est-ce que l’arrhuthmiston ?

    Une nouvelle perspective éthique

    Sur une lecture de Heidegger

  « L’ordre du mouvement » (Platon)

    Comment comprendre le rythme dans l’uvre de Platon ?,

    Le dialogue de la République comme fil conducteur,

    De la transe à la danse

    La psychagogie du rythme

    Rhuthmos contre panta rhei

    De Platon à Plotin

  Musiqueet rhétorique (Aristote)

    Où et pourquoi le rhuthmos n’apparaît pas chez Aristote (Physique, IV)

    Où et pourquoi il apparaît :

      1) Le rythme sublunaire et mimétique (Problèmes musicaux, Poétique)

      2) Le rythme contramétrique et anti-platonicien (Rhétorique, Politique)

    Les Éléments rythmiques d’Aristoxène de Tarente

 Conclusion

Avis et commentaires