Le roman américain - Ronan Ludot-Vlasak - Licence - Format Physique et Numérique | PUF  

Le roman américain

Image: 
Le roman américain
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
15/06/2011
15,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Comment le roman américain a-t-il pris forme en réinventant ses modèles européens ?
Comment a-t-il réécrit les mythes constitutifs de la nation et fait émerger des voix nouvelles ?
Quelles innovations a-t-il apportées à la forme romanesque ?
À travers une approche à la fois chronologique et thématique, ce manuel propose un panorama de la production romanesque américaine en indiquant ses grandes orientations de la fin du XVIIIe siècle à nos jours.

 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
288
Code ISBN: 
978-2-13-057379-1
Numéro d'édition: 
1
Format
14.5 x 20 cm

Sommaire

Table des matières: 

Première partie. — De l’indépendance à la guerre de Sécession


Chapitre premier. La naissance du roman américain
Le roman américain au lendemain de l’indépendance américaine
Les Knickerbockers


Chapitre 2. La Renaissance américaine
Edgar Allan Poe (1809-1849)
Nathaniel Hawthorne (1804-1864)
Herman Melville (1819-1891)


Chapitre 3. Race, genre et littérature populaire
Roman sentimental et roman urbain
Littérature et esclavage


Deuxième partie. — De la reconstruction à la première guerre mondiale


Chapitre premier. L’appel des grands espaces
Mark Twain (1835-1910) et le Mississippi
Jack London (1876-1916) et le Grand Nord


Chapitre 2. Howells et James : deux pères du réalisme américain
Dire le réel : William Dean Howells (1837-1920)
Entre Europe et Amérique : les romans de Henry James (1843-1916)


Chapitre 3. Du réalisme au naturalisme
L’inclassable Stephen Crane (1871-1900)
Frank Norris (1870-1902) et l’héritage de Zola
Jungles urbaines : Theodore Dreiser (1871-1945) et Upton Sinclair (1878-1968)


Chapitre 4. Les romancières de l’intime
D’une société à une autre : Edith Wharton (1862-1937)
Kate Chopin (1851-1904) et l’éveil féminin
Willa Cather (1873-1947) : l’intime et la Frontière


troisième partie. — Du désespoir à la révolte (1920-1960)


Chapitre premier. L’Amérique désenchantée
Francis Scott Fitzgerald (1896-1940) : le rêve bafoué
John Dos Passos (1896-1970) : l’Amérique en fragments
Ernest Hemingway (1899-1961) : failles et silences
Sinclair Lewis (1885-1951) : le grand sommeil


Chapitre 2. Refonder l’Amérique : renaissance de la saga et du mythe
John Steinbeck (1902-1968) : recommencer
William Faulkner (1897-1962) : remembrer le mythe
Thomas Wolfe (1900-1938) : reprendre souffle


Chapitre 3. Les voix de la marge
Richard Wright (1908-1960) : enfermement et dépossession
Ralph Ellison (1914-1994) : mélodie en sous-sol
James Baldwin (1924-1987) : l’exil intérieur
Saul Bellow (1915-2005) : la légitimité de la marge
Jerome D. Salinger (1919-2010) : entre cri et censure


Chapitre 4. Du souffle de la révolte à la Beat generation
Henry Miller (1891-1980) : le moi déchaîné
Jack Kerouac (1922-1969) : vers une autre Amérique
William Burroughs (1914-1997) : le poison des mots


Chapitre 5. Vers un Sud universel
Eudora Welty (1909-2001) : un Sud intime et quotidien
Carson McCullers (1917-1967) : le no man’s land des cœurs solitaires
Flannery O’Connor (1925-1964) : dans le feu de l’Esprit


quatrième partie. — L’ère de la métafiction ? Des années 1960 à la période contemporaine


Chapitre premier. Continuités : chroniqueurs et moralistes
Norman Mailer (1923-2007) : « l’Histoire comme roman, le roman comme Histoire »
Bernard Malamud (1914-1986) : nostalgie d’une Amérique en clair-obscur
John Updike (1932-2009) : chroniques suburbaines
Philip Roth (1933-) : l’écriture caméléon


Chapitre 2. Les maîtres de la métafiction
Vladimir Nabokov (1899-1977) : l’avant-garde
John Hawkes (1925-1998) : la rupture
William Gaddis (1922-1998) : après le modernisme
William H. Gass (1924-) : « Écrire, verbe intransitif »
John Barth (1930-) : recycler la littérature
Robert Coover (1932-) : « It is important to begin when everything is over »


Chapitre 3. Entre « méta » et fiction
Thomas Pynchon (1937-) : renversement et suspens
Don DeLillo (1936-) : dire autrement
Paul Auster (1947-) : entre tradition et révision


Chapitre 4. Postscriptum
John Edgar Wideman (1941-) : la poétique de l’instable
Toni Morrison (1931-) : la conjugaison des temps

Liste des encadrés
Index

 

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Ronan Ludot-Vlasak est maître de conférences à l’Université Stendhal – Grenoble III.
Jean-Yves Pellegrin est maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne – Paris IV.

 

Avis et commentaires