Le nomos de la Terre - Carl Schmitt - Quadrige - Format Physique et Numérique | PUF  

Le nomos de la Terre

Image: 
Le nomos de la Terre
Sous-titre: 
Présenté par Peter Haggenmacher
Auteur: 
Aucun commentaire pour le moment
Collection: 
Discipline: 
Catégorie: 
Livre
Date de parution: 
22/08/2012
15,50 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

« Au commencement de l’histoire de tout peuple devenu sédentaire, de toute communauté et de tout empire se trouve sous une forme ou une autre l’événement constitutif d’une prise de terres. [D’elle] dérivent tous les rapports ultérieurs de possession et de propriété : propriété commune ou individuelle, possession ou jouissance selon les formes qu’elles prennent en droit public ou privé, en droit social ou international. De cette origine se nourrit […] tout le droit subséquent et tout ce qui est encore mandé et ordonné ultérieurement en manière d’édictions et de commandements. »

 


Caractéristiques

Nombre de pages: 
368
Code ISBN: 
978-2-13-060869-1
Numéro d'édition: 
2
Format
12.5 x 19 cm

Sommaire

Table des matières: 

Présentation : L’itinéraire internationaliste de Carl Schmitt, par Peter Haggenmacher 
Préface de l’auteur

I – Cinq corollaires introductifs 1 – Le droit comme unité d’ordre et de localisation 2 – Le droit des gens préglobal 3 – Indications sur le droit des gens du Moyen Âge chrétien 4 – Sur le sens du mot nomos 5 – La prise de terres comme événement constituant du droit des gens

II – La prise territoriale d’un Nouveau Monde 1 – Les premières lignes globales, de la raya par l’amity line à la ligne de l’hémisphère occidental 2 – La justification de la prise territoriale d’un Nouveau Monde 3 – Titres juridiques de la prise territoriale d’un Nouveau Monde 4 – La science juridique face à la prise territoriale d’un Nouveau Monde, en particulier Grotius et Pudendorf

III – Le Jus publicum europaeum 1 – L’État comme donnée de base d’un nouvel ordre spatial interétatique et européo-centrique de la terre 2 – Transformation des guerres médiévales en guerres étatiques non discriminatoires 3 – La liberté des mers 4 – Les changements territoriaux 5 – Indications sur des possibilités et des éléments du droit des gens non rattachés à l’État

IV – La question d’un nouveau nomos de la terre
1 – La dernière prise de terres conjointe de l’Europe 2 – Dissolution du Jus publicum europaeum (1890-1918) 3 – La Ligue de Genève et le problème de l’ordre spatial de la terre 4 – Changement de sens de la guerre 5 – L’hémisphère occidental 6 – Changement de sens de la reconnaissance en droit des gens 7 – La guerre des moyens d’anéantissement modernes

Notes sur quelques termes et leur traduction – Notes explicatives et critiques – Index

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 


Carl Schmitt (1888 – 1985) fut professeur de droit public sous la République de Weimar. Sa compromission avec le régime nazi le priva de sa chaire pendant la deuxième partie de sa vie. Ses écrits, qui s’attachent à l’analyse d’un ordre juridique international, suscitent toujours de vifs débats.

Avis et commentaires